Essai Rolls-Royce Cullinan - Premier essai de la Rolls des SUV !

Je vois une flaque, profonde, boueuse et je saute sur l'accélérateur en tournant le grand volant pour aligner les pneus vers elle. L'eau gicle sur le long capot, arrosant la délicate statuette chromée Spirit of Ecstasy et l'énorme carrosserie qui se cache derrière d'une eau marron et trouble.

Ce n'est normalement pas comme ça que je traiterais un véhicule de 325'000 $. Mais c'est précisément le traitement brutal que l'équipe derrière ce Rolls-Royce Cullinan 2019 encourage, alors que près de la moitié du trajet à venir est une piste accidentée, en terre battue. Nous sommes près de Jackson Hole, dans le Wyoming (États-Unis), et son Grand Teton National Park.

Si les routes de terre semblent être un endroit étrange pour tester une Rolls-Royce, c'est parce que le Cullinan ne ressemble à aucune autre voiture sortie des lignes de production de Goodwood, en 114 ans d'histoire de l'entreprise. Ce n'est pas seulement parce qu'il est doté d'une transmission intégrale, d'un bouton "Off Road" ou d'une hauteur de caisse rehaussée. Comme le dit Rolls-Royce, le Cullinan est une voiture familiale, plutôt qu'une limousine conduite par un chauffeur ou une routière à deux portes conçue pour les couples plutôt aisés. Rolls-Royce affirme qu'elle a reçu d'excellents commentaires de consommateurs très fortunés et de leurs familles lors des événements de lan...