Veuillez noter que notre Politique de confidentialité a changé. En continuant d'utiliser ce site, vous reconnaissez avoir lu et accepté les termes de la mise à jour Politique de confidentialité. Accepter
Interview - Huit questions à Gilles Vidal, directeur du style Peugeot

Interview - Huit questions à Gilles Vidal, directeur du style Peugeot

À l'occasion du Mondial de l'Automobile de Paris, nous avons eu la chance de croiser sur le stand Peugeot le directeur du style de la marque : Gilles Vidal. L'occasion de lui poser quelques questions quant à l'avenir de la marque au Lion et les perspectives d'évolutions de la firme sochalienne dans les années à venir.

À lire : Le nouveau Peugeot 3008, une tendance SUV 

Q : La Peugeot 208 a marqué une rupture pour le style Peugeot, est-ce que la nouvelle 3008 marque elle aussi une nouvelle rupture ?

Gilles Vidal : Oui, je pense qu'à chaque nouveau modèle nous avons besoin de faire un pas vers le futur assez fort, en terme de style extérieur notamment, parce que le monde va tellement vite... On voit des marques tenter de faire des clones pendant un certain temps par exemple, chez Peugeot, on croit plutôt à une évolution à chaque modèle et pour plusieurs raisons : le rythme du monde, le fait également qu'un design doit être assez spécifique à un concept de voiture entre un SUV, une petite berline comme une 208 ou bien une grosse berline comme la 508, ça ne s'adresse pas aux mêmes personnes, ça ne véhicule pas forcément les mêmes valeurs, ce n'est pas la même philosophie de vie à la limite. Donc nous avons besoin d'un design assez spécifique à chaque esprit de véhicule.

On recherche en réalité cet équilibre un peu ténu entre tous ces paramètres, et c'est notre philosophie de ce point de vu là chez Peugeot.

Mais bien sûr nous devons nous préoccuper de la cohérence de marque également. On recherche en réalité cet équilibre un peu ténu entre tous ces paramètres, et c'est notre philosophie de ce point de vu là chez Peugeot. Effectivement sur le 3008 on passe sur un vrai SUV, dans les proportions, dans les fondamentaux qui font un SUV du point de vu d'un client, mais il est vrai qu'au point de vu du style nous secouons un peu les choses aussi.

Peugeot 3008 2016 Mondial de l'Automobile
Peugeot 3008 2016 Mondial de l'Automobile
Peugeot 3008 2016 Mondial de l'Automobile

Q : Après les cinq SUV arrivés sur le marché comme promis chez Peugeot, concrètement, quel va être le nouveau cheval de bataille pour la marque au Lion ?

Gilles Vidal : Nous renouvelons naturellement toute notre gamme, là c'est une offensive SUV donc un remplacement de véhicule déjà existant et qui se transforme en terme de concept. Nous devons nous poser ces questions là sur chaque segment, c'est à dire quand on va se préoccuper de remplacer la 208, la 308 ou bien la 508 actuelle, sur l'ensemble de la gamme finalement, on doit toujours se poser la question sur la pertinence de ce qui existe et ce qu'il faudrait faire demain pour améliorer nos modèles. Au niveau de leur proportion peut-être, de leur concept en général ou même de certaine fonctionnalité, de l'expérience à bord, donc on doit challenger l'existant en permanence. Sur l'intérieur encore plus fort que l'extérieur peut-être d'ailleurs. Sur l'i-Cockpit on doit continuer à entretenir systématiquement et à enrichir ses fonctionnalités par exemple.

Interview Gilles Vidal Peugeot

Q : Justement en parlant de l'i-Cockpit de la Peugeot 3008, va-t-on le retrouver dans cette configuration sur l'ensemble de la gamme, sur une 208 par exemple, ou bien va-t-il être encore réadapté sous d'autres formes à l'avenir ?

Gilles Vidal : On aura systématiquement un i-Cockpit dans tous les futurs modèles de la marque, bien qu'il y aura quelques exceptions liées à des budgets de partenaires mais nous resterons sur l'i-Cockpit. L'idée, c'est de ne pas vivre exactement la même chose selon les modèles. En effet, ce n'est pas les mêmes fonctions, le même espace, ou encore les mêmes volumes, ou esprit de communication dans l'habitacle que l'on veut vivre. Donc il y aura des traductions très différentes, et puis il y aura toujours une expérience de l'enrichissement puisque le monde du digital et du contenu va tellement vite que toutes les fonctions comme les aides à la conduite par exemple, nécessiteront des évolutions diverses et variées au fil des modèles. Et oui nous allons continuer avec l'i-Cockpit car nous croyons que c'est la meilleure ergonomie possible à ce stade dans l'automobile.

Q : Au niveau du concept-car Fractal, on sait qu'il s'agit d'un concept qui s'oriente surtout au niveau de l'expérience sonore et acoustique, quand verrons-nous les premières technologies de série résultant de cette étude ?

Gilles Vidal : Le design sonore comme on l'appelle dans nos concept-cars, elle quelque chose que l'on exploite dans nos voitures de série également et surtout dans cette nouvelle 3008. En effet, sur la 3008 nous proposons en option le système Focal, un système très haut de gamme au niveau du ressenti du son et de la musique en particulier, avec beaucoup de haut-parleurs capables de retranscrire un son assez dimensionnel et spectaculaire. Cela équivaut ou même surpasse un certain nombre de système audio haut de gamme. Il n'y a guère peut-être que les marques de luxe qui font mieux aujourd'hui.

Cela équivaut ou même surpasse un certain nombre de systèmes audios haut de gamme, il n'y a guère peut-être que les marques de luxe qui font mieux aujourd'hui.

Mais avec l'expérience Fractal nous voulons aller bien plus loin que ça, nous exploitons le design sonore pas seulement au niveau de la qualité de la musique mais de la spatialisation 3D du son avec la notion de distance par rapport à soi. Cela va être assez fou pour la musique évidemment, mais ça va être aussi intéressant pour la qualité de l'information, pour la sécurité également, avec par exemple une voix de navigation qui, aujourd'hui n'est qu'un bruit de fond et nous permet même parfois de rater notre destination alors que la voix nous dit de tourner. En revanche, quand nous allons placer la voix à droite parce qu'il faut tourner à droite, l'entendre loin de soi et se rapprocher parce que l'échéance de tourner arrive, voilà une amélioration de la qualité de l'information par la spatialisation du son.

De même pour la sécurité par exemple, des warnings ou un son de radar de recul, et bien nous allons les placer plus précisément dans l'espace avec une notion de distance par rapport à l'obstacle beaucoup plus précise et beaucoup plus fine. Tout va devenir beaucoup plus facile, beaucoup plus intuitif. Nous allons utiliser le design sonore pour tout ce qui est ergonomie, intuitivité et qualité de l'information.

Peugeot Fractal concept
Peugeot Fractal concept
Peugeot Fractal concept

Q : Justement à ce sujet, est-ce une technologie que nous allons retrouver rapidement dans nos voitures ?

Gilles Vidal : En soi, c'est une technologie facile à faire, mais cela implique de mettre plus de haut-parleurs dans la voiture et de faire du code, c'est à dire programmer le système afin de spatialiser le son. C'est atteignable car nous le faisons sur des concept-cars, ensuite, qu'est-ce qui fait que c'est compliqué à mettre en production ? Et bien c'est pouvoir, dans le prix de vente final d'une voiture, assumer ces éléments supplémentaires qui ont naturellement un coût. Et c'est là que nous devons être performant, nous devons trouver l'équilibre par rapport à tout ce que nous voulons mettre dans une voiture et tous les équipements et les fonctionnalités afin d'obtenir un prix "recevable" de la part du client.

Le challenge sera bien évidemment de démocratiser ces systèmes sur l'ensemble de la gamme Peugeot et qu'il soit accessible pour tout le monde.

Le challenge sera bien évidemment de démocratiser ces systèmes sur l'ensemble de la gamme Peugeot et qu'il soit accessible pour tout le monde. C'est ce que nous avons fait avec le i-Cockpit sur la 3008 par exemple, c'est rendre accessible à tout le monde une dalle de 12 pouces en lieu et place des aiguilles physiques classiques et ça, 100% des clients, dès le premier niveau, auront le droit à cette technologie. Donc pour le coup, nous avons trouver la solution pour cette technologie par exemple, il en sera de même, je l'espère, en ce qui concerne toutes ces fonctionnalités sonores.

Q : Vous prenez pour exemple la dalle numérique, est-ce que nous pourrons la retrouver sur des modèles bien moins onéreux comme sur une Peugeot 108 ou une Peugeot 208 ?

Gilles Vidal : C'est notre souhait, nous verrons sur le plus petit modèle et si à tous les niveaux nous pouvons nous le permettre. Il faut imaginer aussi que le prix des écrans vont se démocratiser, donc le prix de la pièce détachée va forcément baisser dans le temps. On verra où tout cela nous mène car cela va tellement vite, cet univers là du HardWare, du digital, on ne peut même pas dire aujourd'hui où nous en serons dans six mois de ce point de vu là.

Le rythme de ces pièces là va beaucoup plus vite que le rythme de l'automobile en général, donc il faut rester très vigilant à ce sujet là car le but est d'apporter la meilleure expérience possible à l'ensemble de nos clients.

Peugeot 3008 2016 Mondial de l'Automobile

Q : Une dernière question que l'on doit vous poser assez souvent. La Peugeot RCZ a tiré sa révérence, a-t-on la chance d'ici les prochaines années de revoir une voiture un peu plus exotique dans la gamme ?

Gilles Vidal : En tant que designer, j'en réalise une demain matin, même si pour l'instant ce n'est plus d'actualité dans les projets que l'on mène en ce moment. Mais rassurez-vous, rien n'est exclu dans le futur, on sait que des modèles comme ça ont de la valeur, jouent également sur l'image du constructeur, il y a sûrement des manières alternatives de concevoir des véhicules image comme ça, très glamour et valorisant, donc nous, au design, forcément nous n'arrêtons jamais d'y penser, mais ce n'est pas d'actualité pour l'instant clairement.

À lire : Essai Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport - La meilleure GTI actuelle ?

Q : Chez les allemands cela s'articule beaucoup autour de modèles déjà existant en les déclinants en Coupé, est-ce quelque chose d'envisageable pour Peugeot à l'avenir ?

Gilles Vidal : Pourquoi pas, mais je n'ai pas de réponse précise à vous donner étant donné que ce n'est pas d'actualité, mais clairement oui tout est envisageable. Des dérivés effectivement d'une voiture existante, des choses plus spécifiques, plus dédiées, sur des véhicules comme ça ce sont des investissements pas aussi gros que sur 3008 et 5008 par exemple. On peut trouver un partenaire ailleurs, il y a beaucoup de scénarios envisageables afin d'arriver a réaliser un projet très attractif et très valorisant pour les clients, et surtout également rentable pour l'entreprise. Mais clairement aujourd'hui nous ne nous y penchons pas pour le moment.

À tout moment, et pour ne rien rater, retrouvez toute l'actualité du Mondial de Paris 2016 sur notre Page Spéciale Mondial de L'Automobile 2016 !

Faites partie de quelque chose de grand

À propos de cet article

Catégorie
Salon automobile
Tags
Marque
France
Nos éditions internationales