En raison de la forte demande autour du tout-terrain et de la marque Land Rover, le prochain Discovery sera produit en Grande-Bretagne et en Slovaquie.

 

Signe de la bonne santé de Jaguar Land Rover, le groupe britannique revoit ses plans de production. La marque fait face à une demande importante de production, et se réorganise. Ainsi, le nouveau Discovery sera produit dans l’usine britannique de Solihull, ainsi que celle de Nitra, en Slovaquie, qui ouvrira en 2018. Il sera ainsi le premier véhicule produit sur place.

Une usine où l’on retrouvera notamment les lignes du Range Rover Sport, de l’Evoque et du Jaguar F-Pace. Ensemble, ces trois modèles ont permis à Jaguar Land Rover de faire progresser ses ventes de 23%.

Lire aussi:

"Le nouveau Discovery est déjà un succès auprès de nos clients, confirmant notre décision de lancer cette voiture en tant que véhicule principal de l’usine en Slovaquie, en même temps que la fabrication à Solihull", explique Wolfgang Stadler, le directeur de Jaguar Land Rover.

Essai Land Rover Discovery Sport
Range Rover Sport face à la Piste Inferno en Suisse
Jaguar I-Pace Concept

"Cette approche multi-usines reflète la stratégie prise pour les Range Rover Evoque et Land Rover Discovery Sport dans nos usines de Halewood, en Chine et au Brésil. Cela nous permet de nous assurer que notre production manufacturière puisse répondre à la forte demande des consommateurs."

Une annonce qui intervient alors que Jaguar Land Rover annonçait, à Los Angeles, que le futur I-Pace serait produit par Magna Steyr, en Autriche.

Lire aussi:

2017 Land Rover Discovery