Une fois refait, ce Nissan Patrol du Paris-Dakar 1987 est parti faire un tour dans le désert.

Après pratiquement 30 ans stocké dans le musée de l’automobile du sud de Gérone, en Espagne, le Nissan Patrol du Paris-Dakar 1987 Fanta Limon a été retrouvé dans un état de rouille avancé. Une équipe d’ingénieurs passionnés du Centre Technique Européen de Nissan (NTCE) a décidé de restaurer le véhicule.

Ce Patrol Fanta Limon est arrivé victorieux lors du Paris-Dakar de 1987. Lors de cet événement, 312 véhicules se trouvaient sur la ligne de départ, mais le tout-terrain a tenu bon durant 13'000 kilomètres. Contre toute attente, il arriva 9e au classement général et premier de sa catégorie, ce qui lui valut sa place dans un musée où il resta exposé pendant 30 ans.

Cependant, l'état du véhicule ne resta pas au beau fixe et la rouille a gagné de nombreuses parties de la carrosserie. Une équipe d'ingénieurs de chez Nissan Espagne a fait le pari de refaire le véhicule afin qu'il puisse de nouveau rouler sur route, mais aussi dans son endroit de prédilection, le désert. 

Après trois ans de recherche à travers toute l'Europe afin de récupérer des pièces d'origines, le véhicule est revenu petit à petit à la vie. 

Nissan Patrol du Paris-Dakar 1987 Fanta Limon

"Nous souhaitions que le véhicule soit le plus fidèle possible à l’origine. Nous avons eu de la chance de trouver les plans de développement ainsi que les manuels de service de NTCE. Nous avons suivi précisément toutes les recommandations afin de redonner son apparence originelle à cette mythique voiture de rallye-raid", a expliqué Juan Villegas, technicien chez NTCE et membre de l’équipe de restauration.

L'équipe a atteint son but il y a quelques jours après de nombreux week-ends et du temps libre passé à réaliser cette prouesse technique. Nissan a eu l'amabilité de prendre les frais de restauration à sa charge. 

Nissan Patrol du Paris-Dakar 1987 Fanta Limon