Quelle est la technologie d’éclairage la plus performante ?

Ces dix dernières années ont connu plus d’avancées technologiques en matière d’éclairage que durant tout le siècle qui les a précédé. Halogène, xénon puis LED, les évolutions techniques se sont succédé à la vitesse… de la lumière.

Et si les feux au xénon ont la préférence de certains, d’autres ne jurent que par les LED. De quoi justifier la mise en place d’un petit comparatif, organisé ici par l'heureux propriétaire de deux Porsche 911. La première dispose de feux au xénon, la seconde d’optiques de dernière génération munies de diodes LED.

Si les LED étaient à leurs débuts plutôt faiblards voire médiocres, il a suffit de quelques années pour que cette nouvelle génération de phares devienne ultra performants, la taille des diodes permettant en outre de revoir complètement le dessin habituel des blocs optiques, et ce tant à l’avant qu’à l’arrière.

Deux Porsche, une Golf

Le test a donc été effectué à l’aide de deux Porsche, mais également d’une Volkswagen Golf pourvue de feux halogènes, histoire de pouvoir comparer les trois technologies les plus récentes. Durant les cinq minutes de tests, on constate que l’écart le plus important se situe incontestablement entre l’halogène, vieillissante, et le xénon. De quoi aussi noter que les feux LED sont un poil plus performants encore, sauf lorsqu’on sélectionne le mode "feux de route" où les LED sont alors un peu moins efficaces que leurs homologues au xénon.

Lire aussi : Dossier - Quand l'éclairage sort de l'ombre

Ce bref comparatif ne tient pas compte de la dernière technologie en date : les feux LED matriciels et laser qui, progressivement, font leur apparition sur les berlines et sportives haut de gamme.