C'est en tout cas ce que pense Peter Quintus, responsable chez BMW M.

Devenue absolument incontournable au sein de nombreuses sportives qui se respectent, la boîte robotisée à double embrayage pourrait cependant disparaitre du marché au fur et à mesure. C'est en tout cas la théorie de BMW, et plus particulièrement de l'un des hauts responsables du département Motorsport, Peter Quintus. Celui-ci prévoit purement et simplement la disparition certaine de ce type de boîte. La raison ? La fiabilité à long terme qui pourrait causer problème.

2018 BMW M4 CS
2018 BMW M4 CS

En effet, les boîtes robotisées à double embrayage disposent d'un nombre de pièces beaucoup plus important qu'une transmission automatique classique et donc, indirectement, pourraient causer plus de soucis dans le temps. De plus, la boîte automatique traditionnelle ne cesse de progresser et est en marge de devenir aussi rapide voire même plus rapide que certaines transmissions à double embrayage. Étant donné qu'une boîte automatique coûte également moins chère à développer, nul doute, selon Peter Quintus, que la double embrayage finira par disparaître des catalogues.

Lire aussi :

L'avenir de la boîte à double embrayage s'inscrit-il en pointiller chez BMW ? C'est en tout cas ce qu'il semble se dégager. La DKG, qui est une boîte à double embrayage (deux demi-boîtes travaillant ensemble en réalité, chacune ayant quatre rapports en comptant la marche arrière) qui équipe notamment la BMW M4, vit-elle ses dernières années ? C'est fort possible. Son destin s'inscrit comme celui de la boîte mécanique semblerait-il...

Source : Drive