Citroën veut sa part du gâteau.

Pour l'heure, Citroën ne brille pas vraiment dans le domaine de l'électrique. Contrairement à Renault qui a su saisir la balle au bond, le double chevron ne propose pas aujourd'hui de voiture verte capable de rivaliser avec les meilleures. La C-Zero (une Mitsubishi i-MiEV rebadgée) n'est en effet plus d'actualité, tandis que la e-Mehari (basée sur une Bollore Blue Summer) est déjà dépassée. Avec une autonomie de 170 km, le récent E-Berlingo Multispace ne fait pas non plus figure de cador.

Lire aussi :

Sans grande surprise, la situation va évoluer dans les années à venir. Une nouvelle Citroën électrique verra en effet le jour en 2020. Elle reposera sur la plate-forme e-CMP, laquelle sera synonyme d'une autonomie supérieure à 450 km selon PSA. En revanche, il est impossible pour l'heure de connaître la forme que prendra cette voiture. 

"Notre stratégie en matière de voitures électriques n'est pas d'avoir un véhicule dédié à l'électrique, mais de proposer de l'électrique dans toute la gamme, pour que les clients puissent avoir le choix entre thermique et électrique", a déclaré Linda Jackson, CEO de Citroën.

Avant cela, Citroën lancera son premier véhicule hybride rechargeable en 2019. Il s'agira en l'occurrence du C5 Aircross, doté d'une motorisation développant un total de 300 ch.

Plus généralement, c'est bien l'ensemble du groupe PSA qui bénéficiera de cette nouvelle vague verte. Destinée aux véhicules compacts et urbains, la plate-forme e-CMP équipera en effet des modèles Peugeot et DS. Le constructeur premium aura d'ailleurs l'honneur d'ouvrir ce nouveau chapitre, avec le lancement d'un véhicule électrique dès 2019.

Source : Automotive News

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand