L’Opel Insignia OPC en filigrane.

Pour avoir certaines informations concernant un futur modèle, il faut parfois aller chercher un peu plus loin, sur d'autres marchés par exemple. Opel, une marque mondiale qui bénéficie de différentes appellations en fonction des pays est par exemple nommée "Buick" sur le marché chinois. Aujourd'hui, nous apprenons justement que la Buick Regal GS vient de faire son apparition en Chine. Regal étant le nom de l'Insigna vendue au sein de l'Empire du Milieu.

2018 Buick Regal GS

Il s'agit en réalité d'un secret de polichinelle, d'autant plus que nous avions débusqué de nombreux prototypes en cours de tests. Cette Regal GS annonce donc bien l'arrivée d'une Insigna OPC en Europe, et à quelques détails près, la version européenne devrait fortement ressembler à celle représentée sur les photos. On y retrouve par exemple un nouveau bouclier pourvu de deux entrées d'air, et de nouvelles jantes de 18 pouces. En Europe, l'Opel Insigna OPC devrait en revanche recevoir un kit un peu plus véloce.

Sous le capot de cette Buick Regal GS, on trouve un moteur quatre cylindre turbo de 2,0 litres de cylindrée proposant la bagatelle de 260 chevaux. Celui-ci est associé à une transmission intégrale. Une mécanique déjà connue en Europe, alors que la présentation de l'Opel Insigna OPC devrait avoir lieu au prochain Salon de Francfort 2017, avec une motorisation encore plus musclée.

Lire aussi :

Il s'agira sans doute d'un bloc V6, et là aussi il aura fallu aller chercher l'information ailleurs, en terres australes, où Holden (Opel en Australie) a annoncé un V6 de plus de 300 chevaux au sein de sa Commodore. Il sera accouplé à une boîte automatique à neuf rapports et à une transmission intégrale. Précisons que General Motors travaillerait également sur un nouveau V6, mais avec une puissance bien supérieure, avoisinant les 500 chevaux...

Source : Buick

Buick Regal GS 2018