Son palmarès n'aura pas suffi pour contrebalancer...

Le jour J est arrivé et nous devons faire nos adieux à ce monument de l’automobile. Le 16 août dernier, l’usine de Conner Avenue Detroit a officiellement fermé ses portes. Cette usine assemblait la mythique Dodge Viper, jusqu’à que la direction du groupe FCA décide de stopper la production de la belle américaine.

 

Voir aussi:

Ralph Gilles, le chef designer du groupe FCA s’est déplacé en personne pour contempler les deux derniers modèles à quitter l'usine. La jaune est la dernière à être livrée à un client, il s’agit d’un des amis du chef designer. Concernant la rouge, elle ne sera pas vendue et rejoindra directement les rangs des voitures de collection du groupe.

La Dodge Viper est mue par le terrible moteur V10 8,4 litres délivrant 645 ch et 814 Nm de couple. Depuis le début de l’année 2017, la belle américaine s’est vendue à 500 exemplaires, mais ce n’est pas assez rentable pour le groupe FCA. De plus, de nouvelles normes fédérales obligent les constructeurs à doter leurs voitures d’airbags latéraux, chose que n’a pas la Dodge Viper et qui a eu raison de sa fin.  

La Dodge Viper s’en va, elle qui a gagné trois titre aux 24H  du Mans et aux 24H du Nürburgring dans sa version GTS-R.

 

Dodge Viper à l'usine de Conner Avenue