L'autonomie augmente d'une centaine de kilomètres.

Même s'il ne court pas les rues, le Nissan e-NV200 mène une carrière convenable et occupe même la première place des ventes d'utilitaires électriques en Europe. Avant tout destiné à la ville, il gagne aujourd'hui en polyvalence en adoptant de nouvelles batteries de 40 kWh. 

Selon Nissan, son autonomie est maintenant de 280 km en cycle NEDC, ce qui représente un gain d'une centaine de kilomètres par rapport à la précédente version. Notez au passage que l'apparition de nouvelles batteries est sans conséquence sur le poids et le volume de chargement (4,2 m2  au maximum). La charge utile maximale est maintenue à environ 700 kilos (694 kilos pour être précis). 

Nissan e-NV200
Nissan e-NV200

Pour ce qui est de la motorisation, on retrouve un bloc 100% électrique inchangé, fort de 109 ch et 254 Nm de couple. Un peu léger pour mouvoir les 1556 kilos du fourgon Nissan, qui se contente du reste d'un 0 à 100 km/h en 14 secondes et d'une vitesse de pointe de 123 km/h.

Lire aussi :

Pour le moment, Nissan ne communique ni les tarifs ni les dates des premières livraisons. Le constructeur annonce en revanche que les commandes seront ouvertes avant la fin de l'année. La gamme comportera toujours deux déclinaisons, le fourgon stricto sensu et le ludospace Evalia.

Elle aussi dotée de batteries de 40 kWh, la nouvelle Leaf offre pour sa part une autonomie de 378 km en cycle NEDC. Son moteur de 150 ch lui offre des performances plus intéressantes, avec par exemple une vitesse de pointe de 144 km/h.

Lire aussi :

 

Nissan e-NV 200 40kWh