Un fourgon à vocation essentiellement urbaine.

Le Renault Master se convertit lui aussi à l'électrique. Cette nouvelle déclinaison Z.E du fourgon au losange a été présentée à l'occasion du salon de Bruxelles 2017 (du 14 au 22 janvier). Cela porte donc à 4 le nombre de véhicules utilitaires "0 émission" du constructeur, qui propose déjà la Twizy Cargo, la Zoé pour les sociétés et le Kangoo Z.E. Ce dernier a d'ailleurs gagné une déclinaison capable d'avaler 270 km en cycle NDEC (soit au mieux 200 km réels), grâce à de nouvelles batteries de 33 kWh. Attendu sur le marché pour la mi 2017, cette mouture de Kangoo Z.E n'a pas encore dévoilé son prix.

Renault Master électrique

Mais revenons au Master. Sur le plan technique, le fourgon reprend la batterie de 33 kWh du Kangoo Z.E. Son moteur électrique R75 emprunté à la Zoé délivre une puissance de 57 kW, soit 76 chevaux. Renault annonce une autonomie de 200 km en cycle NDEC, avec une recharge intégrale des batteries en 6 heures en utilisant la borne de recharge WallBox 7 kW. Pas de quoi traverser la France d'une traite donc, mais le constructeur précise bien qu'il s'agit d'un véhicule à vocation urbaine, qui s'adresse prioritairement aux flottes de livraisons ou aux municipalités et collectivités locales. Le Renaut Master Z.E sera commercialisé à la fin de l'année en Europe, à un tarif encore inconnu.

Lire aussi:

 

Renault Master électrique