La ville de Jinan vient de s’équiper d’une portion d’autoroute équipée de panneaux photovoltaïques.

La mobilité évolue et ses infrastructures avec. En France, en 2016, la Ministre de l'Environnement de l'époque, Ségolaine Royal, avait inauguré une route d'un kilomètre recouverte de dalles photovoltaïques. Celle-ci a été conçue, dans un premier temps, pour effectuer des mesures et de premiers tests. Si ce tronçon est resté pendant quelques mois comme étant la plus longue route solaire du monde, la Chine s'est éveillée il y a quelques jours. En effet, une autoroute à énergie solaire de deux kilomètres vient d'être inaugurée à Jinan, la capitale de la province du Shandong, en Chine.

Lire aussi :

Cette autoroute s'étend le long du périphérique sud de la ville de Jinan. Comme en France, la chape est composée de trois couches spécifiques : nous retrouvons du béton transparent (très proche de l'asphalte classique), un isolant permettant de protéger de l'humidité, et bien évidemment des cellules photovoltaïques. Ces panneaux couvrent 5875 m2 et peuvent générer jusqu'à un million de kWh d'électricité par an. Cela pourrait permettre de satisfaire la demande quotidienne d'environ 800 foyers. C’est l'entreprise Qilu Transportation Development Group qui était en charge de la réalisation de ce projet.

Lire aussi :

Néanmoins, l'électricité produite par cette route ne devrait pas alimenter les foyers dans un premier temps, mais plutôt les éclairages de la ville, les panneaux de signalisation, le système de dégivrage automatique en cas de gel, les tunnels ou encore les péages. Cette nouvelle route pourrait également permettre de recharger, sans l'usage d'un lien de raccordement, les voitures électriques circulant sur ce tronçon. Le montant de cette installation n'a pas été révélé. Rappelons qu'en France, la route recouverte de dalles photovoltaïques installée sur une portion de la RD5, à la sortie du village de Tourouvre dans l'Orne, a nécessité un investissement d'environ cinq millions d'euros.