Il faudra néanmoins se montrer patient, la technologie n'étant pas suffisamment avancée pour Rolls.

Rolls-Royce devrait bien finir par proposer un véhicule entièrement électrique, cela paraît inévitable compte tenu des tendances actuelles et l'état major du constructeur avoue lui même que l'idée est loin d'être saugrenue. Stefan Juraschek, l'homme en charge du développement des motorisations électriques pour le groupe BMW, vient d'ailleurs d'apporter de nouveaux éléments, expliquant notamment qu'une Rolls électrique viserait avant tout le marché chinois. 

"En fin de compte, nous pensons que la gamme Rolls-Royce pourrait être électrifiée parce qu'il y a une vraie demande dans certaines régions du monde, notamment la Chine", a-t-il expliqué aux journalistes d'Automotive News. "En Chine, si vous voulez être présent sur le marché, vous devez penser à électrifier vos différentes marques". Stefan Juraschek précise que Rolls-Royce n'a pas encore tranché. D'autres poids lourds de la marque ont pris moins de précaution par le passé.

Lire aussi :

Le constructeur pourrait reprendre la base de la Phantom VIII. Mais pour le moment, il préfère attendre. En effet, un haut responsable a révélé à nos confrères de Motor1 UK que, dans l'état actuel des choses, une Phantom électrique ne pourrait parcourir que 120 miles (193 km) entre deux charges. C'est insuffisant pour une Rolls-Royce qui, selon la même source, devra offrir au minimum 300 km d'autonomie avec ce type de motorisation.

Rappelons pour terminer que la firme anglaise ne compte pas lancer de modèles hybrides rechargeables. Le grand rival Bentley a de son côté fait un autre choix, comme en témoigne le Bentayga PHEV présenté à Genève.

Source : Automotive News

Lire aussi :