Elle n'est plus que l'ombre d'elle-même.

Avant même les annonces faites par Sergio Marchionne la semaine dernière, les rumeurs n'étaient pas des plus optimistes pour les marques du groupe FCA que sont Fiat et Chrysler. Alors qu'on attendait des annonces du côté d'Alfa Romeo, Maserati ou encore Jeep, qui ont toutes eu lieu, certains craignaient que le PDG du groupe Fiat n'annonce la mort de la marque Chrysler, ex-géant de l'automobile américaine, qui ne propose aujourd'hui que deux modèles, la berline 300, et le monospace Pacifica.

Lire aussi:

Finalement, cela ne fut pas le cas et le président du groupe est resté silencieux sur la marque américaine, tout comme l'autre marque éponyme du groupe FCA, Fiat. Reste donc à savoir ce qu'il adviendra de Chrysler à l'avenir, puisque la marque n'a pas connu le rebond espéré lors de son changement de propriétaire, quand elle est arrivée aux mains de Fiat.

Certains de ses modèles, pour coller au marché européen et rentabiliser leur développement, ont été rebadgés en Lancia, comme la Chrysler 300, devenue Lancia Thema dans nos contrées. La marque n'ayant pas connu la relance espérée, et ne semblant plus centrale dans les projets du groupe, certains s'inquiétaient de voir Sergio Marchionne faire purement et simplement disparaître la marque, mais l'Italien ne l'a pas évoquée dans le plan de bataille 2018 – 2022.

Lire aussi:

De quoi laisser un peu d'espoir aux passionnés d'automobile américaine, dont Chrysler a longtemps été l'un des meilleurs porte-drapeaux, même s'il subsiste toujours le risque que la mise à mort arrive dans les prochains mois ou les prochaines années, lorsque la question du renouvellement de ses deux seuls modèles, le Pacifica et la 300, se posera. Toutefois, le salut de Chrysler pourrait passer par Waymo, qui a commandé 62'000 Pacifica pour développer la conduite autonome.