La Ferrari 812 Superfast va peut-être avoir une nouvelle rivale.

Aston Martin a logé sous le capot de sa DBS Superleggera un V12 5,2 litres muni de deux turbos. Délivrant 725 ch et 900 Nm de couple, ce moteur permet à la supercar d'accomplir le 0 à 100 km/h en 3,4 secondes et d'atteindre une vitesse de pointe de 340 km/h. Franchement pas mal, non ?

Néanmoins, la marque anglaise ne serait pas contre l'idée de proposer quelque chose d'encore plus radical. Une DBS Superleggera recevant les trois lettres magiques AMR et la préparation qui va avec, donc. Les journalistes de Motoring affirment en tout cas qu'un haut responsable de la marque leur a – presque – vendu la mèche. "Nous avons produit une version AMR de la précédente Vantage et des AMR Rapide et DB11, donc on peut supposer qu'une DBS Superleggera du même tonneau arrivera", aurait-il avoué, affirmant également que sa marque a dès le départ envisagé une déclinaison plus radicale de sa nouvelle GT.

Lire aussi :

Une éventuelle DBS Superleggera AMR serait vraisemblablement plus puissante et moins lourde que le modèle classique. La source à l'origine de l'information n'est pas entrée dans les détails, se contentant d'expliquer que le V12 pouvait facilement grimper à 750 ch. Au-delà, les ingénieurs devraient retoucher le moteur en profondeur, a-t-elle précisé.

Cette version plus sportive bénéficierait de suspensions revues et de nombreuses pièces en carbone (notamment l'échappement, les sièges et le capot, d'après les journalistes australiens). Quelques badges AMR et d'autres petites spécificités esthétiques seraient naturellement au programme.

La DBS Superleggera AMR serait une redoutable rivale de la Ferrari 812 Superfast, qui resterait toutefois un peu plus puissante avec son V12 de 800 ch. Elle pourrait être présentée dans le courant de l'année 2019.

Source : Motoring

 

Galerie: Aston Martin DBS Superleggera (2019)