Le gouvernement ouvre son site pour éviter les arnaques !

Le gouvernement agit pour sécuriser l'achat et vente d'un véhicule d'occasion. Il lance un site internet, HistoVec, qui permet à chaque propriétaire de générer un rapport de son véhicule, qu'il pourra partager avec un potentiel acheteur. Ce site est déjà en ligne, mais il est encore en version bêta. Autrement dit, le site HistoVec n'est pas tout à fait finalisé, il se pourrait donc qu'il y ait quelques bugs que les administrateurs du site sont en train de corriger. 

HistoVec permet au vendeur de "partager à un acheteur intéressé l'historique des faits marquants du véhicule enregistrés dans le fichier national du SIV". Pour cela, le propriétaire doit se rendre sur le site et s'identifier grâce à quelques informations contenues dans la carte grise. Il pourra générer un rapport, qu'il partagera avec un potentiel acheteur. Ce rapport comporte plusieurs informations comme le nom et prénom de l'actuel propriétaire, la date de mise en circulation, les changements de propriétaire, les sinistres à réparation contrôlée ainsi que sa situation administrative (gages, état de vol, oppositions etc.). 

Ce site est complètement gratuit, et il est sous la responsabilité du ministère de l'Intérieur. Il est d'une grande utilité pour connaître l'historique d'un véhicule, les administrateurs d'Histovec rappellent qu'en 2014, un jeune homme de 19 ans a trouvé la mort car le véhicule dans lequel il se trouvait côté passager s'est coupé en deux dans un virage. Suite à des investigations poussées, l'enquête a révélé que ce véhicule d'occasion a déjà été accidenté, et qu'il a été réparé "grossièrement" avant d'être remis en circulation.

Sur le marché de l'occasion, "la moitié des ventes de véhicules d’occasion comporteraient des fraudes mineures ou graves" selon un rapport de la DGCCRF. Malheureusement, il n'est pas encore possible de certifier le kilométrage d'un véhicule d'occasion, surtout s'il est importé d'un pays étranger. 5 à 12 % des véhicules d'occasion européens sont concernés par le trafic des compteurs kilométriques.