C'est un modèle sportif, avec quatre roues motrices ! La neige ne devrait pas lui poser trop de problèmes.

Pour un œil non averti, cet exemplaire de l'Audi Q3 peut ressembler à une version de série. Il faut dire que les designers qui travaillent à Ingolstadt sont connus pour leur sobriété lorsqu'il s'agit d'imaginer les versions sportives des voitures de la marque aux anneaux. Il en sera de même pour la RS Q3 de deuxième génération, que nos espions ont filmé près du cercle polaire arctique avec très peu de camouflage.

Il semble que le pare-chocs avant soit de série (avec des prises d'air plus massives), mais le camouflage sur les passages de roues pourrait indiquer que la version RS aura des voies plus larges que le Q3 "normal". Les jantes en alliage ne peuvent pas cacher les gros freins qui se cachent derrière, où l'on peut facilement voir les étriers rouges typiques d'Audi Sport sur l'essieu avant.

Galerie: Photos espion Audi RS Q3

À l'arrière, on dirait que la RS Q3 reçoit enfin les canules d'échappement ovales qu'elle mérite. Comme vous vous en souvenez peut-être, l'ancienne version n'en avait qu'une sur le côté gauche du pare-chocs arrière, mais vous serez heureux d'apprendre que son successeur aura une configuration plus sportive.

Quant à savoir ce qui alimentera ce SUV sportif, c'est un secret de polichinelle puisque tout le monde s'attend à ce que le cinq cylindres en ligne turbocompressé se retrouve sous le capot de la RS Q3. Le moteur de 2,5 litres devrait produire au moins 400 ch, mais nous ne serons pas trop surpris si les ingénieurs talentueux d'Audi trouvent un moyen d'extraire plus de puissance.

Les précédentes photos espion ont révélé qu'un SQ3 est aussi en préparation, et il serait logique que cette version sorte en premier, peut-être dès le début de l'année prochaine. Si c'est le cas, la RS Q3 ne sera pas présentée avant 2020.

Photos: Automedia