Un concept de SUV hybride rechargeable capable de parcourir 70 km en mode tout électrique.

Pour Mitsubishi, cette édition 2019 du salon de Genève est l'occasion de présenter un nouveau concept de SUV, l'Engelberg Tourer. Le véhicule, qui doit son nom à une célèbre station de ski située en Suisse, est doté d'une motorisation hybride rechargeable. Il préfigurerait la prochaine génération de l'Outlander, modèle qui s'est justement fait connaître par sa version PHEV.

Sur le plan du style, le véhicule reste fidèle aux codes actuellement en vigueur chez Mitsubishi et reprend notamment la calandre massive entourée de deux baguettes chromées. Il est coiffé par un coffre de toit doté d'antibrouillards et s'ouvrant (ou se fermant) de façon automatique. La planche de bord est massive mais plutôt élégante et moderne avec ses différents écrans.

Mitsubishi Engelberg Tourer 2019
Mitsubishi Engelberg Tourer 2019

Comme sur l'Outlander PHEV, la motorisation hybride fonctionne avec deux moteurs électriques, l'un à l'avant l'autre à l'arrière. La batterie a été installée sous le plancher, au milieu du véhicule. Le moteur thermique est un 2,4 litres essence dont les caractéristiques n'ont pas été détaillées. Dans certains cas, il agit comme un générateur assurant la recharge de la batterie. En mode tout électrique, l'Engelberg Tourer peut parcourir environ 70 km (cycle WLTP). L'autonome totale est mesurée à environ 700 km.

Conçu comme un vrai véhicule tout-terrain, l'Engelberg Tourer profite de la transmission intégrale permanente propre à l'hybride et de plusieurs systèmes améliorant ses capacités off-road, comme le contrôle actif de lacet ou le contrôle actif de stabilité. Il dispose en outre d'une technologie capable d'identifier le climat, la température et la topographie grâce au GPS, et de sélectionner par la suite le mode de conduite le plus adéquat.

Galerie: Mitsubishi Engelberg Tourer 2019