Le SUV hybride rechargeable gagne en autonomie électrique, mais pour être le plus efficace, il faut charger ses batteries.

Pourquoi le Mitsubishi Outlander PHEV est-il l'hybride rechargeable (ou PHEV, ou plug-in hybrid) le plus vendu en Europe ? Pour répondre à cette questions et à d'autres, voici un test de ce Mitsubishi Outlander PHEV récemment restylé, avec son moteur 2.4 essence Atkinson, une puissance de 224 ch, une batterie qui passe à 13,8 kWh et plus d'autonomie électrique.

L'âme électrique

Avant d'annoncer la consommation relevée sur les 360 km de notre parcours, qui ne figure pas parmi les meilleures, soulignons que lors de cet essai nous avons pu apprécier le raffinement du système hybride avec deux moteurs électriques (un à l'avant et un à l'arrière), la facilité du système à voyager souvent en zéro émission et la capacité de chargement d'un gros SUV. Pour autant, on a relevé 5,95 l/100 km (16,81 km/l) de consommation, qui sont loin d'être mauvais dans l'absolu. Mais par rapport à la consommation des autres hybrides rechargeables, ça reste un peu "élevé".

Le coût total de notre parcours est de 32,24 euros, qui se décompose ainsi : 29,90 euros pour l'essence et 2,34 euros d'électricité pour la recharge des batteries domestiques (13,8 kWh x 0,17 euros / kWh). Pour sortir de ville, l'Outlander a parcouru 41 km en mode EV totalement électrique, un excellent résultat !

Mitsubishi Outlander PHEV 2019 Test

Dans la partie inférieure du classement

La comparaison entre ce Mitsubishi Outlander PHEV et d'autres voitures hybrides rechargeables déjà essayés sur le même trajet ne rend pas justice à l'agrément de son système électrifié, vraiment efficace, mais uniquement lorsque la batterie est chargée. À titre de comparaison, les seuls SUV rechargeables qui ont fait pire que le nouveau Outlander sont les Mercedes GLC 350e 4Matic (6,30 l/100 km - 15,8 km/l) et le Range Rover Sport P400e (7,00 l/100 km - 14,2 km/l).

La BMW 225xe Active Tourer (5,55 l/100 km - 18 km/l) et le gigantesque Audi Q7 e-tron (5,49 l/100 km - 18,2 km/l) font mieux que la japonaise, tandis que le parallèle avec la reine du segment, le Kia Niro PHEV, capable d'une moyenne étonnante de 3,30 l/100 km (30,3 km/l), est sans merci.

Mitsubishi Outlander PHEV 2019 Test

Recharge rapide très utile

Particulièrement appréciable dans le nouveau Outlander PHEV, la présence de caractéristiques et de technologies rares, sinon uniques, dans la catégorie des voitures hybrides rechargeables. Comme la possibilité de régler le freinage par récupération sur cinq niveaux pendant la conduite électrique via les palettes spéciales derrière le volant et la recharge rapide avec la prise CHAdeMO. En pratique, avec un arrêt d'un peu plus d'une demi-heure dans un centre commercial équipé d'une borne de recharge rapide, vous pouvez recharger complètement la batterie. La recharge à domicile dure environ 6 heures.

Le tout sur un SUV moyennement large avec une bonne capacité de chargement, un équipement complet, une finition solide, à défaut d'être particulièrement moderne, un bon confort et une puissance discrète garantie par les trois moteurs. La voiture testée est en configuration intermédiaire Instyle Plus BVA qui coûte 49'490 euros avec la peinture métallique. Dommage qu'il n'y ait pas de possibilité de se connecter à votre smartphone sur l'écran du tableau de bord.

Mitsubishi Outlander PHEV 2019 Test

Dans l'électrique fait un long chemin

Les 41 km d'autonomie en tout électrique lorsque nous sommes sortis de ville donnent déjà une idée de la distance que peut parcourir le dernier Mitsubishi Outlander PHEV en mode électrique. Cela signifie qu'en usage mixte urbain et extra-urbain, les 40 km sont toujours à portée de main et que dans le trafic urbain, au moins 25 km sont couverts sans émission de gaz d'échappement.

L'autonomie électrique est de près de 33 km sur l'autoroute et frôle 53 km en roulant au plus économique, alors qu'en roulant au moins efficient, vous parcourez un peu moins de 20 km. 

Mitsubishi Outlander PHEV 2019 Test

Batterie vide, efficacité en baisse

Le dernier aspect à tester est l'utilisation lorsque la batterie est faible, situation dans laquelle le Mitsubishi Outlander PHEV ne peut cacher son poids qui frôle les 2 tonnes, 1,9 tonnes, sa longueur non négligeable de 4,69 mètres et la présence sous le capot du quatre cylindres essence 2.5. Les 11,5 l/100 km (8,7 km/l) enregistrés dans le trafic des grandes villes à batterie faible et les 7 l/100 km (14,2 km/l) enregistrés lors de l'utilisation mixte urbaine/extra-urbaine parlent d'eux même.

Certes se sont des valeurs relativement élevées, mais pas inquiétantes, surtout eu égard à la taille et à la catégorie de ce SUV à quatre roues motrices (arrière électrique) de 224 chevaux avec transmission automatique. Ce que viennent confirmer les 9 l/100 km (11,1 km/l) sur l'autoroute et les 6 l/100 km (16,6 km/l) au plus économique, ainsi que les 26 l/100 km (3,8 l/100 km) pour le test de consommation maximale en côte.

Mitsubishi Outlander PHEV 2019 Test

Données de l'essai

Modèle : Mitsubishi Outlander PHEV Instyle Plus BVA
Prix de base : 49'490 euros
Date de l'essai : 04/01/2019
Prix du carburant : 1,369 euro/l (Essence) - 0,17 euro/kWh (prix moyen en France)
Nombre de kilomètres parcourus : 1180
Kilométrage au début de l'essai : 711
Vitesse moyenne durant l'essai : 80 km/h
Pneumatiques : Michelin Pilot Alpin PA4 M+S XL - 225/55 R18 102V (Etiquette UE: C, C, 70 dB)

Consommation

Moyenne "réelle" : 5,95 l/100 km (16,81 km/l)
Ordinateur de bord : 6,00 l/100 km
À la pompe : 5,90 l/100 km

Coût à l'usage

Dépense "réelle" : 32,24 euros (29,90 euros d'essence + 2,34 euros électricité)
Dépense mensuelle : 66,45 euro (800 km par mois)
Quelle distance pour 20 € ? 241 km
Quelle distance avec un plein ? 756 km

Galerie: Essai Mitsubishi Outlander PHEV 2019