Une bonne affaire, vraiment ?

Cette Jaguar Type E 4.2 litres Roadster 1969 endommagée par un accident est en vente aux enchères en ligne avec un prix estimé entre 19'000 et 23'000€. C'est un projet de restauration coûteux...

La Jaguar Type E (baptisée XKE de l'autre côté de l'Atlantique) reste largement surévaluée. La voiture britannique peut sembler magnifique, performante et super cool, mais les prix exagérément élevés qui sont généralement demandés ne vous mettront même pas à l'abris de divers défauts de la voiture.

Même le propriétaire le plus passionnée d'une Type E admettra du bout des lèvres qu'il doit composer avec des problèmes de roulement, et de rouille. Considérée par les collectionneurs comme une diva capricieuse, avec qui plus est une rigidité des plus aléatoires, cette Jaguar doit constamment être prise avec des gants.

Les exemplaires en état moyen s'affichent déjà à des prix élevés, mais les exemplaires irréprochables se vendent eux à des prix tout bonnement exorbitants. Il n'est donc pas surprenant de constater que même les véhicules endommagés par un accident coûtent toujours plus cher qu'un Range Rover d'occasion par exemple… C'est le cas de l'exemplaire évoqué ici.

Cette Type E particulière – conduite à gauche -, dont l'historique est bien documenté, semble aujourd'hui mal en point. Ayant souffert d'un grave impact frontal avant de végéter durant de nombreuses années dans l'oubli total, subissant de surcroît les ravages du temps, et des éléments. A la voir, on imagine que cette Type E totalement détruite est en partance pour la casse. Ce n'est pourtant pas le cas.

Jaguar XKE écrasé
Jaguar XKE écrasé

Car, si vous avez envie de vous attaquer à la restauration de cette Type E de 1969 passablement "aplatie", il vous faudra débourser au minimum 16'000 £ (19'000€). Dans ces circonstances, entreprendre une restauration de cette voiture pourrait passer pour un acte de folie, mais il faudrait plutôt essayer de regarder plus loin.

Même si cette "offre" semble loin d'être bon marché, si vous disposez des bons contacts, ou plus simplement des compétences pour entreprendre vous-même la majorité des travaux de restauration, vous pourriez vous retrouver avec l'un des véhicules les plus emblématiques de la culture automobile, sans avoir à débourser une somme astronomique comme c'est le cas pour les modèles impeccablement restaurés. Voilà qui peut donc faire réfléchir…

Construite à l'origine le 11 novembre 1969 avant d'être expédiée à la British Leyland de New York environ neuf jours plus tard, elle a conservé sa carrosserie d'usine Red Signal et ses garnitures rouges assorties.

Retrouvez davantage d'informations sur cette annonce.

Galerie: Jaguar XKE accidentée