Les deux sont déclinées en Coupé et Cabriolet !

Après la présentation de la BMW Série 8 l'année dernière, la firme bavaroise a enfin décidé de présenter sa version la plus musclée, héritant du badge si célèbre, la M8. Déclinée en deux versions, Coupé et Cabriolet, cette M8 reprend la silhouette plébiscitée de la Série 8 et reçoit quelques modifications lui conférant une apparence plus musclée, en rapport avec l'aspect sportif qu'elle véhicule.

Présente en compétition depuis l'année dernière, où sa taille avait été raillée aux côtés des menues Ford GT, la M8 affiche un gabarit imposant pour un sportive avec 4,87 mètres de longueur et un poids de 1885 kilos. Ce dernier est toutefois dans la norme puisqu'il est équivalent à celui d'une Maserati Ghibli ou d'une Aston Martin DB11 Volante. Mais ce qui démarque cette M8 de toutes les autres BMW, c'est la puissance qui est tirée du moteur. 

2019 BMW M8 Coupé
BMW M8 Cabriolet 2019
BMW M8 Cabriolet 2019
BMW M8 Cabriolet 2019
2019 BMW M8 Coupé

En effet, le V8 bi-turbo 4,4 litres, déjà présent sur la M5, développe 600 chevaux pour la M8, et 625 chevaux pour la M8 Competition. La bête délivre un couple démentiel de 750 Nm entre 1800 et 5600 tr/mn. On retrouve la même boîte automatique M Steptronic à huit rapports que la M5, et elle peut également être utilisée en mode séquentiel. La transmission peut se faire aux roues arrières ou aux quatre roues, grâce au système xDrive.

Ce dernier est l'un des véritables atouts de l'auto, puisqu'il permet de choisir entre différents modes de conduite. Au choix, il sera possible de conduire avec une traction intégrale, avec ou sans contrôle de stabilité, avec ou sans mode sportif, ou choisir, pour un peu plus d'amusement, de passer la voiture en mode propulsion sans contrôle de stabilité. Dans ce dernier cas, elle pourra alors drifter mais n'atteindra pas les performances promises.

Galerie: 2019 BMW M8 Coupé

En effet, c'est avec la transmission intégrale que la M8 et la M8 Competition pourront abattre le 0 à 100 km/h en 3,3 et 3,2 secondes respectivement. Limitée initialement à 250 km/h en vitesse de pointe, la sportive peut toutefois être bridée plus haut, à 305 km/h.

Forcément, à l'extérieur, on retrouve cet aspect sportif que l'on peut voir dans les performances du modèle. Les jantes de 20 pouces assoient la voiture et lui donne une stature impressionnante, tandis que les grosses prises d'air, les formes galbées et les quatre larges sorties d'échappement donnent également au modèle un aspect musclé supplémentaire. On retrouve de nombreuses touches de carbone sur la finition de cette M8, afin de rappeler l'ADN de course automobile qui coule dans ses veines.

Galerie: BMW M8 Cabriolet

La version Cabriolet, de son côté, embarque les mêmes systèmes et le même moteur que le Coupé, que ce soit pour la M8 ou la M8 Competition. En revanche, elle est grandement pénalisée par le système de déploiement du toit, qui porte son poids total à 2010 kilos. Malgré cela, les deux versions de cette M8 décapotable ne perdent qu'un dixième de seconde sur le 0 à 100 km/h, parcouru en 3,4 secondes par la M8 Cabriolet et en 3,3 secondes pour la M8 Competition Cabriolet. Des performances dont une voiture de deux tonnes n'a aucunement à rougir.