Un Coupé biplace au V12 de 500 chevaux !

Quinze ans se sont écoulés depuis que le Salon de Paris a assisté à la présentation de la Peugeot 907 Concept, un exercice de style qui n'avait alors laissé personne indifférent et qui, même à notre époque, continue à surprendre.

Pour les concepteurs de ce concept-car, c'était pratiquement un rêve devenu réalité, comme l'indiquaient les communiqués de presse de l'époque. Ses lignes représentaient l'union entre le passé et l'avenir de la marque, et nous étions donc face à une réinterprétation moderne de ce que Peugeot avait fait tout au long de son histoire.

Galerie: Peugeot 907 Concept (2004)

Au fil du temps, nous avons vu que le constructeur français, avec les marques qui composent PSA, continue d'essayer de rompre avec les normes établies et de proposer des produits différents. Avec la Peugeot 907 Concept, nous pouvons apprécier des touches élégantes et sportives, à l'extérieur comme à l'intérieur. Dans l'habitacle, la technologie, le confort maximum et le luxe étaient à leur paroxysme.

La carrosserie était composée en majorité de fibre de carbone, la voiture mesurait 4,37 mètres de long, 1,88 mètre de large et 1,21 mètre de haut. L'empattement était, lui, de 2,5 mètres. Sous le capot, une structure centrale transparente était utilisée, laissant apparaître le moteur 12 cylindres en V, d'une cylindrée de 6.0 litres. Ce dernier affichait une puissance de 500 ch et un couple de 620 Nm, le tout couplé à une boîte de vitesses séquentielle à 6 rapports, qui envoyait la puissance aux roues arrière.

Peugeot 907 Concept (2004)

Le bloc a été construit en associant deux moteurs V6 de 3,0 litres, ce qui en fait l'un des concepts les plus puissants de l'histoire de Peugeot. L'aileron arrière était escamotable et surplombait un large diffuseur, et son look ravageur aurait largement pu en faire une rivale de la Mercedes SLR McLaren ou des Aston Martin de l'époque.

L'intérieur de la Peugeot 907 Concept était hors du commun, avec des sièges sport doublés de cuir brun et d'Alcantara en finition gris clair. Le volant et le pommeau du levier de vitesses avaient tous deux des inserts en bois, ce qui n'était pas sans rappeler ce que faisaient les marques premium et luxueuse de l'époque.

Peugeot 907 Concept (2004)

Le tableau de bord était analogique et deux compteurs ronds surplombaient le volant, mais il y avait un écran tactile sur la console centrale avec navigation GPS et lecteur MP3, une véritable révolution pour l'époque. La rumeur voulait que cette 907 soit produite à 50 exemplaires, mais Peugeot n'a pas osé se lancer et ce concept est resté à l'état d'étude stylistique, comme la Peugeot e-Legend récemment.