Un intérieur futuriste débordant d'options !

L'année 1985 a été celle de la sortie du premier volet de la trilogie Retour vers le Futur, dans laquelle une DeLorean DMC-12 voyage à travers le temps. Pour Nissan, cette même année fut celle de la présentation d'un concept de berline au design peu élégant nommé CUE-X, mais à la technologie provenant du futur, ce qui se ressentait en voyant sa planche de bord futuriste ainsi que ses nombreux écrans.

Pour faire la genèse de cette voiture, commençons par voir de quoi elle était composée : propulsée par un V6 de 2.9 litres affichant 300 chevaux et 400 Nm, cette berline de 4,86 mètres de long profitait d'une traction intégrale et d'une boîte de vitesses automatique, lui conférant des performances plus que raisonnables sur le papier. Son design n'est pas sans rappeler l'Infiniti Q45, qui fut quelques années plus tard le fleuron du groupe Nissan d'alors, bien que propulsée par un V8 qui était toutefois légèrement moins performant.

Concept oublié - Nissan CUE-X (1985)
Concept oublié - Nissan CUE-X (1985)
Concept oublié - Nissan CUE-X (1985)
Concept oublié - Nissan CUE-X (1985)
Concept oublié - Nissan CUE-X (1985)

Mais notre CUE-X possédait à l'extérieur des innovations impressionnantes pour l'époque. Nissan avait en effet développé un toit électrochromatique pour le confort des passagers, qui disposaient d'une verrière se teintant lorsque les rayons du soleil frappaient dessus. Sur le côté, on pouvait voir des répétiteurs de clignotants à LED ainsi que des jantes pleines pour une meilleure efficience aérodynamique. En somme, des technologies que nous retrouvons encore de nos jours. On peut noter également que ses essuie-glaces étaient incorporés dans la structure de carrosserie afin de gagner, là encore, en efficience.

Mais c'est bien à l'intérieur que la Nissan CUE-X proposait la plus grande surprise, avec de nombreuses options et des écrans pour afficher celles-ci, ainsi que les caractéristiques de la voiture. Les suspensions étaient réglables sur l'écran central, tout comme le châssis, la musique - puisque la CUE-X disposait d'un lecteur CD - ou encore l'air conditionné. Le volant possédait des boutons pour régler la climatisation, la musique, le régulateur de vitesse - une option quasiment inconnue à l'époque -, les essuie-glaces ou encore les phares.

Concept oublié - Nissan CUE-X (1985)
Concept oublié - Nissan CUE-X (1985)

L'écran derrière le volant proposait, lui, de voir la vitesse et le compte-tours mais aussi l'heure, la quantité de carburant restante, les niveaux, la vitesse sélectionnée, le tout dans un format entièrement numérique ! L'écran central pouvait aussi servir de GPS, tandis qu'en-dessous, on retrouvait donc le lecteur CD, une imprimante d'images (!), mais aussi le réglage électrique des rétroviseurs.

Et alors que l'arrivée des ordinateurs dans les foyers battait son plein, de nombreuses commandes étaient disponibles via un clavier présent dans la boîte à gants ! Si elle n'a jamais voyagé dans le temps, cette Nissan CUE-X avait clairement plusieurs décennies d'avance, et aura certainement contribué à l'arrivée de nombreuses options ou équipements de série sur les voitures modernes de la marque.