Les constructeurs automobiles veulent aider la Nation.

Hier, les constructeurs automobiles Ford, General Motors et Fiat Chrysler Automobiles ont annoncé qu'ils fermaient temporairement toutes leurs usines en Amérique du Nord jusqu'au 30 mars. Il s'avère que la production ne sera peut-être pas suspendue entièrement, car Reuters rapporte que des représentants de Ford et de GM étaient en pourparlers avec l'administration du président Donald Trump sur la manière dont ils pourraient contribuer à la production d'équipements médicaux nécessaires pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.

La patronne de GM, Mary Barra, s'est entretenue avec le conseiller économique de la Maison Blanche, Larry Kudlow. Un porte-parole de GM a confirmé que le constructeur automobile "travaille à trouver des solutions pour la nation pendant cette période difficile et offre son aide. Nous étudions comment nous pouvons soutenir la production d'équipements médicaux comme les ventilateurs".

Entre-temps, Ford a déclaré qu'il "est prêt à aider l'administration de toutes les manières possibles, y compris en produisant des ventilateurs et d'autres équipements". Le constructeur automobile à l'ovale bleu a confirmé qu'il a "eu des discussions préliminaires avec le gouvernement américain".

Les deux constructeurs peuvent être appelés pour produire des ventilateurs qui sont utilisés pour aider les personnes ayant des difficultés respiratoires. Selon les dernières données, il y a 9201 cas de coronavirus aux États-Unis.

Presque tous les constructeurs situés en Amérique du Nord ont annoncé leur intention de suspendre la production de voitures sur le continent au moins jusqu'à la fin mars, dont Toyota, Honda, Tesla, Nissan, et bien d'autres. La production européenne a également été arrêtée pendant au moins deux semaines, les constructeurs automobiles, dont PSA et le groupe Volkswagen ont baissé le rideau.