Le groupe allemand reprend les essais.

Qui se souvient encore des véhicules autonomes ? Il y a quelques années, tout le monde en parlait, mais aujourd'hui, les voitures autonomes semblent un peu délaissées. Et pour cause, la législation interdit aux constructeurs de vendre au grand public des véhicules totalement autonomes. De plus, et après une série d'accidents, plusieurs entreprises ont stoppé leur programme de recherche et de développement sur les véhicules autonomes.

Le groupe allemand Volkswagen n'en a pas fini avec les véhicules autonomes. Via un communiqué de presse, il vient d'annoncer la mise en circulation et l'essai de plusieurs véhicules autonomes en Chine. Ces essais auront lieu dans la ville chinoise de Heifei à partir de septembre. En attendant de mettre au point cette technologie, le groupe allemand se concentre sur le lancement de plusieurs véhicules électriques. Il y a bien sûr l'ID.3, mais aussi l'ID.4 qui sera présenté prochainement. 

La conduite 100 % autonome n'est pas pour demain. Les recherches se poursuivent. Et même si la technologie le permet, il faudra que la législation l’autorise. Pour l'heure, il est interdit de quitter la route des yeux et d'enlever ses mains du volant, le conducteur est maître à bord.

Cela dit, nos voitures sont déjà équipées d'une conduite semi-autonome à travers le régulateur de vitesse adaptatif ou encore, le système de maintien dans la voie. Ces équipements s'avèrent particulièrement bien pratiques dans les bouchons. Les constructeurs du groupe allemand ont tous, ou presque, présentés des concepts autonomes. On pense notamment à Audi avec l'Aicon ou à Bentley avec l'EXP 100 GT.