La Nuvola est un concept original inspiré des années 30. Présenté au Mondial de l'automobile de Paris en 1996, il n'annonçait pas l'arrivée d'un nouveau modèle, mais d'une plate-forme modulaire qui avait beaucoup fait parler d'elle à l'époque. Cette plate-forme permettait de développer différents modèles ayant des tailles et un agencement mécanique différents. 

Sous le long capot de ce concept Alfa Romeo se trouvait une variante du célèbre V6 "Busso" de 2,5 litres couplé à deux turbocompresseurs produisant 300 ch. Le moteur était couplé à une boîte de vitesses manuelle à six rapports et à une transmission intégrale à trois différentiels. Selon le constructeur, la voiture peut atteindre 280 km/h et accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 5 secondes.

Alfa Romeo Nuvola concept 1996

Le nom Nuvola (Nuage) a été choisi pour plusieurs raisons. C'est avant tout un hommage au grand pilote Tazio Nuvolari qui avait construit une partie considérable de sa popularité en conduisant des Alfa Romeo. "Nuvola" fait aussi référence à la légèreté du nuage et à sa capacité de changement. La couleur "Azzurro Nuvola" en est la parfaite illustration, elle a remplacé pour une fois le rouge tant apprécié par la marque italienne. 

Le design de la carrosserie a été réalisé en interne par les équipes d'Alfa Romeo. Walter de Silva et Wolfgang Egger sont les designers à l'origine de ces sublimes lignes. C'est tout à leur honneur d'avoir su mêler des éléments classiques tels que les deux grandes moustaches de chaque côté du logo (élément repris plus tard par la 8C Competizione), inspirés de certaines 8C et 6C, de la 1900 et de la première Giulietta, à des solutions plus audacieuses comme les feux avant à trois éléments distincts intégrés à la carrosserie.

Galerie: Alfa Romeo Nuvola (1996)