Cap sur l'électrique.

L'électrification est une étape incontournable pour tous les constructeurs automobiles. Même Ferrari est en train d'électrifier sa gamme et prévoit de sortir sa première voiture électrique avant 2030. En ce mois de février, Jaguar dévoile son plan stratégique - Reimagine - et annonce le passage au 100% électrique en 2025 ! 

Le Jaguar électrique

On n'attendait pas autant du constructeur britannique qui via son directeur général Thierry Bolloré a tout bonnement signé l'arrêt de mort des moteurs à combustion interne. Jaguar n'est pas étranger aux véhicules à électrons puisqu'il commercialise déjà le Jaguar I-Pace. Cela dit, il va mettre un coup de boost pour sortir définitivement du thermique et embrasser l'électrique.

"Jaguar Land Rover est unique dans l'industrie automobile. Des concepteurs sans égal, une compréhension inégalée des futurs besoins de luxe de ses clients, un capital riche en émotions, un esprit britannique et un accès sans égal aux principaux acteurs mondiaux de la technologie et de la durabilité au sein du groupe Tata au sens large.

Nous exploitons ces ingrédients aujourd'hui pour réinventer l'entreprise, les deux marques et l'expérience client de demain. La stratégie Reimagine nous permet d'améliorer et de célébrer cette unicité comme jamais auparavant. Ensemble, nous pouvons concevoir un impact encore plus durable et positif sur le monde qui nous entoure.", a déclaré Thierry Bolloré. 

Essai Jaguar I-Pace S
Essai Jaguar I-Pace S
Extérieur Jaguar E-Pace (2020)
Jaguar E-Pace

Le constructeur du groupe Tata n'a toutefois pas détaillé ses futurs modèles électriques. Il s'est simplement contenté d'annoncer que la Jaguar XJ est finalement abandonnée ! La luxueuse berline de nouvelle génération était pourtant en développement depuis plusieurs années, nos espions ont même photographié quelques prototypes sur la route.

Jaguar prévoyait de commercialiser des versions thermiques mais aussi une version 100% électrique qui devait se positionner face à la Tesla Model S. La Jaguar XJ ne fait désormais plus partie du plan de Jaguar ; la berline est tout bonnement placardée. Toutefois, le nom XJ pourrait revenir pour désigner un autre modèle (électrique) de la gamme.

Teaser Jaguar XJ
Teaser Jaguar XJ

Un passage à l'électrique plus doux pour Land Rover

En ce qui concerne Land Rover, le chemin de l'électrification est un peu plus long. Le fabricant ne basculera pas aussi rapidement vers le tout-électrique, il lui faudra quelques années d'adaptation. La première Land Rover 100% électrique est prévue pour 2024, elle sera suivie par cinq modèles à piles un peu plus tard (au total, 6 nouveautés électriques sont prévues dans les 5 prochaines années).

Quoi qu'il en soit, d'ici 2030, le constructeur estime que 60% de ses ventes seront réalisées par des véhicules complètement électriques. Cela veut donc dire que les 40% restants seront représentés par des modèles à moteur thermique. 

2021 Land Rover Discovery R-Dynamic Quartier avant extérieur
Land Rover Discovery
Land Rover Defender 110 P400e
Land Rover Defender

Les Land Rover de demain reposeront sur la plate-forme flex MLA à partir de laquelle le fabricant pourra aussi bien assembler des véhicules thermiques que des véhicules électriques. On peut également citer la plate-forme EMA qui est avant tout destinée aux véhicules électriques, mais qui peut aussi bien supporter des modèles hybrides.   

L'hydrogène ne reste pas sur la touche

Comme vous le savez sans doute, les véhicules à hydrogène sont des véhicules électriques. Ainsi, JLR se prépare à commercialiser des véhicules à pile à combustible dont le développement a débuté. Ils seront testés via des prototypes dans les 12 prochains mois sur les routes britanniques. L'objectif de JLR est simple, être neutre en carbone sur "l'ensemble de sa chaîne d'approvisionnement, de ses produits et de ses opérations d'ici 2039". Il compte y arriver par tous les moyens tout en se taillant la part du lion parmi les constructeurs automobiles de luxe.