La Ford Mustang célèbre son 60ème anniversaire avec une septième génération revue de A à Z et une philosophie qui, dans l'ensemble, reste la même que les six dernières générations. Encore plus puissante et encore plus technologique, cette Mustang sera sans doute la dernière équipée d'une motorisation thermique.

Comme vous pouvez le constater sur les photos, esthétiquement, la septième génération s'inscrit dans la continuité de la version précédente. Même si tout change, globalement, le dessin reste très proche de l'ancienne génération.

Ford Mustang (2023)

Comme un air de (presque) déjà vu ?

Les lignes sont inédites, mais plutôt conservatrices et traditionnelles. Son look, à la fois assez futuriste et délicatement néo-rétro, fait quelques clins d'œil à son illustre passé, notamment la partie avant inspirée du modèle des années 1960.

detroit-auto-show

Suivez toute l'actualité sur le Salon de Détroit

Le regard est immédiatement attiré par les nouvelles optiques avant à LED, plus effilées que la version sortante, et dotées d'une signature lumineuse spécifique. La calandre intègre toujours en son centre un cheval au galop, cette même calandre qui peut différer en fonction de la version de la voiture.

Par exemple, la GT, plus puissante, intègre des prises d'air plus grandes pour envoyer le plus d'air possible au V8. À l'arrière, les feux verticaux scindés en trois parties ont été revus, tout comme le dessin du diffuseur qui devient un peu plus angulaire.

Ford Mustang (2023)

La nouvelle Mustang sera disponible avec 12 coloris, dont plusieurs nouvelles teintes comme le "Vapor Blue", le "Blue Ember" et le "Yellow Splash", auxquels peuvent être ajoutés les traditionnelles bandes longitudinales et quelques éléments de personnalisation. Il est également possible de choisir entre différentes peintures d'étriers de frein (noir, rouge et bleu Grabber) et différentes jantes en alliage allant de 17 à 20 pouces.

Si vous souhaitez un modèle encore plus personnalisé, Ford a créé un nouveau catalogue baptisé "Mustang Design Series" qui propose, entre autres, plusieurs packs esthétiques, dont le pack "Apparence Bronze Design Series" avec des jantes en alliage et des badges de couleur bronze.

Ford Mustang (2023)
Ford Mustang (2023)

Les écrans omniprésents

Les principales nouveautés à l'intérieur se concentrent au niveau du système d'info-divertissement. Outre la nouvelle sellerie (qui semble encore plus haut de gamme que le modèle précédent), la nouvelle Mustang promet d'être la plus "technologique" de tous les temps, avec un combiné d'instrumentation de 12,4 pouces et un écran central tactile de 13,2 pouces.

L'écran situé derrière le volant a été développé à l'aide du moteur graphique 3D Unreal Engine, le même que celui utilisé dans les jeux vidéo modernes, et peut être configuré selon les souhaits du conducteur.

L'écran d'info-divertissement Sync 4, quant à lui, a le droit à de nouveaux graphismes et de nouvelles fonctions. Il peut être actualisé en permanence grâce aux mises à jour fournies par le service Ford Power-Up (également présent dans la Mustang Mach-E). Ford a réduit la complexité du tableau de bord en supprimant les commandes physiques de la radio et de la climatisation. Reste à savoir si ce sera vraiment moins complexe dans les faits. Le système hi-fi B&O et la compatibilité sans fil avec Apple CarPlay, Android Auto et Amazon Alexa complètent l'ensemble.

Ford Mustang (2023)

Pas une once d'électrification à l'horizon

Contrairement à toutes les rumeurs qui ont circulé avant sa présentation, Ford ne présente pas de Mustang hybride, et encore moins de Mustang électrique. Du moins pas sous cette forme. La Mustang reste une pure propulsion et sera animée par deux motorisations qui ont eu le droit à une petite mise à jour : le quatre cylindres 2,3 litres EcoBoost et le V8 5,0 litres atmosphérique Coyote.

Ford caractérise son 8 cylindres comme le "moteur atmosphérique le plus puissant de l'histoire de la Mustang GT", sans toutefois préciser les valeurs exactes. Sa puissance devrait avoisiner les 500 ch. La voiture sera toujours disponible en boîte manuelle avec six rapports et en boîte automatique avec dix vitesses.

Ford Mustang (2023)

Jusqu'ici, les nouveautés mécaniques sont minces, mais il y a cependant une nouveauté importante pour ceux qui veulent faire valoir le son de leur V8. Grâce à la fonction Remote Rev, en effet, le conducteur peut allumer son moteur à distance directement depuis la clé de contact.

Pour le reste, la Mustang peut toujours compter sur cinq modes de conduite (Normal, Sport, Wet, Drag et Piste, ainsi qu'un mode Individual), tandis que le pack Performance ajoute encore plus de dynamisme. Ce pack intègre un différentiel à glissement limité Torsen, la suspension active MagneRide, le système de freinage Brembo avec des disques de 390 mm à l'avant et de 355 mm à l'arrière, des échappements avec soupapes de dérivation et un système de refroidissement optimisé pour une utilisation sur circuit.

On y trouve également l'innovant Performance Electronic Parking Brake, le frein à main électronique qui, selon les concepteurs, permet de faire de jolies glisses comme avec un frein manuel classique.

Ford Mustang (2023)
Ford Mustang (2023)

Sportive, mais aussi sécuritaire

Enfin, la nouvelle Mustang fait également le plein en termes d'équipements de sécurité grâce au pack Co-Pilot360. Ce pack intègre la reconnaissance des panneaux de signalisation, le régulateur de vitesse adaptatif avec Stop&Start, ou encore l'assistance au freinage en marche arrière.

La version équipée du Pack Performance est également équipée d'un système de suspension actif qui ajuste la suspension, la direction et le freinage si vous rencontrez un nid-de-poule ou une déformation importante sur la route.

Un avenir en Europe ?

La nouvelle Ford Mustang sera commercialisée aux États-Unis à partir de l'été 2023. Malheureusement, aucune annonce officielle n'a été faite concernant le marché européen. Avec l'arrivée prochaine de la norme Euro 7, la Mustang aura fort à faire si elle veut poser ses roues sur le Vieux Continent.

La sixième génération était parvenue à s'immiscer sur le marché européen, non sans mal après plusieurs générations qui nous avait échappés. Malheureusement, les différentes taxes, à commencer par le malus écologique en France, ont eu raison de la fin de carrière de la sixième génération de Mustang dans l'Hexagone.

Galerie: Ford Mustang (2023)