Fin 2021, Lexus a annoncé qu'il travaillait sur le successeur spirituel de la LFA. Son arrivée n'est pas encore pour demain, mais un récent dépôt de marque suggère que le constructeur de luxe pourrait consolider ses plans pour le modèle. "Toyota Motor Corporation" a déposé en août une nouvelle demande pour la marque verbale "LFA" auprès de l'Office américain des brevets et des marques.

Le retour de la LFA ?

Il est bien trop tôt pour savoir avec certitude comment Lexus appellera sa nouvelle supercar. Lorsque le constructeur l'a présentée il y a près de deux ans, il l'a appelée Lexus Electrified Sport, ce qui n'est pas un nom très excitant. LFA semble mieux convenir, mais le récent dépôt pourrait aussi être une démarche de Toyota pour protéger sa propriété intellectuelle. Lexus pourrait ne plus jamais utiliser ce nom.

Galerie: Teaser - Lexus supercar électrique

Indépendamment du logo et du nom, Lexus a fourni quelques spécifications préliminaires sur le véhicule électrique à batterie qui sera enduit de "la sauce secrète" dérivée du développement de la LFA. Le successeur passera de 0 à 100 km/h en moins de deux secondes, tout en offrant une distance de conduite maximale de plus de 700 km. Elle sera équipée d'un système de direction électrique, d'un système de vectorisation du couple et de fibres de carbone. 

Vers une électrique à boîte de vitesses manuelle ?

Lexus concevra la voiture pour qu'elle puisse être équipée de batteries à semi-conducteurs, mais Toyota ne commencera pas à les installer dans les véhicules avant 2025. De plus, elles seront initialement intégrées dans un véhicule hybride, et non dans un électrique. Le constructeur n'a pas non plus précisé la configuration du groupe motopropulseur de l'électrique, ce qui laisse planer le doute sur la présence d'un moteur unique ou double et d'une transmission arrière ou intégrale.

Bien que Lexus rende la nouvelle LFA électrique, elle conservera un aspect du monde de la combustion : la boîte de vitesses manuelle. Lexus pourrait simuler l'expérience de la boîte de vitesses manuelle à l'aide d'un logiciel. La société utilisera de la fibre de carbone si nécessaire, et l'utilisation de batteries conçues en interne donne aux ingénieurs la liberté de les placer dans le véhicule.

Toujours rien d'officiel

Les rumeurs qui ont précédé la révélation du concept 2021 laissaient entendre que la remplaçante de la LFA pourrait être équipée d'un moteur V8 hybride rechargeable de 937 chevaux. Cela ne s'est pas concrétisé, mais le constructeur travaille sur une version à combustion et homologuée pour la route du concept Toyota GR GT3 qui portera probablement le logo Lexus. Elle a récemment été aperçue en train de faire des essais sur circuit.

Cela signifie que deux nouveaux véhicules de performance sont susceptibles d'être intégrés à la gamme de la marque et qu'ils auront besoin d'un nom, et "LFR" pourrait être l'un d'entre eux. Lexus a déposé une marque pour ce nom en 2022, ce qui a suscité notre intérêt en raison de ses similitudes avec la "LFA". Ces deux modèles défient la nomenclature habituelle de la marque, mais nous n'avons aucune indication précise quant à leur date de commercialisation.

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!