BMW entretient une longue tradition de recherche et de développement dans le domaine des modèles électriques. En effet, les premières tentatives remontent aux Jeux olympiques de Munich en 1972, lorsque deux prototypes à batterie basés sur la 1602 appelée "Elektro-Antrieb" ont été présentés pour l'occasion. En fait, ce prototype a posé les jalons de l'avenir de la marque à l'hélice, anticipant de plus de 40 ans le lancement de l'i3, la première voiture électrique produite en série par l'entreprise bavaroise.

Les premières batteries

Le concept électrique 1602 utilise des batteries plomb-acide de 12,6 kWh et pèse 350 kg. L'autonomie n'est que de 60 km, mais reste suffisante pour les courts trajets prévus pendant les Jeux olympiques. En effet, ces prototypes sont principalement utilisés comme moyen de transport pour les membres du comité d'organisation entre les sites sportifs.

BMW 1602 Elektro-Antrieb (1972)

BMW 1602 Elektro-Antrieb (1972)

Esthétiquement, il n'y a pas de changement par rapport à une 1602 à moteur thermique, tandis qu'à bord on remarque une instrumentation ad hoc destinée à contrôler les principaux aspects de la chaîne de traction électrique.

Compte tenu de l'époque, les performances sont intéressantes, avec un 0-50 km/h en 8 secondes et une vitesse de pointe de 100 km/h.

L'évolution

Fort des expériences menées sur la 1602, BMW présente en 1975 un autre concept construit sur la plate-forme LS, avec des batteries plus performantes et un moteur électrique. Dans les années 1980, le constructeur allemand a lancé le programme de recherche "Véhicule électrique à batterie sodium-soufre" pour étudier l'utilisation de batteries de nouvelle génération et a mis en œuvre les résultats sur huit 325iX.

BMW 1602 Elektro-Antrieb (1972)

BMW 1602 Elektro-Antrieb, gli interni

En 1991, BMW a présenté au salon de l'automobile de Francfort la E1, un véhicule électrique pur à usage urbain, tandis que 2013 a vu l'arrivée de la i3. Pour boucler la boucle, BMW a récemment présenté le 02 Reminiscence Concept, un prototype rendant hommage à la 1602 originale avec un moteur électrique de 32 kW et une autonomie de 100 km.

 

Galerie: BMW 1602 Elektro-Antrieb (1972)