Une supercar pratique ? Avec la GT lancée en 2019, McLaren annonce que vous pouvez avoir le beurre et l'argent du beurre. Pour 2024, elle améliore encore le grand tourisme en introduisant la GTS comme remplaçante avec une série d'améliorations.

Par exemple, vous pouvez désormais lever la calandre de la voiture en seulement quatre secondes, soit plus de deux fois plus vite qu'auparavant.

L'ouverture du hayon vitré, à commande électrique, doté d'une fonction de fermeture en douceur, permet d'obtenir un espace de chargement de 420 litres. Un autre espace de rangement de 150 litres est disponible dans le coffre avant. Avec une capacité totale de 570 litres, McLaren affirme que la GTS est la supercar la plus pratique que l'on puisse acheter.

Elle est équipée de série de freins en carbone céramique et d'amortisseurs adaptatifs. En outre, la garde au sol varie de 11 cm à 13 cm, dépendant ainsi du système de levage (lift), s'il est actif ou non.

2024 McLaren GTS

La nouvelle GTS pour 2024 est toujours une véritable supercar, et elle est encore plus puissante qu'auparavant. McLaren a modifié le V8 biturbo de 4,0 litres afin de débloquer 14 ch supplémentaires, pour un total de 626 ch.

En outre, 10 kg de graisse ont été éliminés, ce qui signifie que le poids à vide n'est plus que de 1 520 kg. Elle reçoit un nouveau panneau de toit en fibre de carbone recyclée ainsi qu'une structure supérieure arrière également en fibre de carbone.

Les écrous de roue en titane optionnels, 35% plus légers que les boulons de roue standard, contribuent à ce régime. Ils sont disponibles pour les jantes standard en alliage forgé à 10 rayons doubles ou pour les nouvelles jantes légères "Turbine" à 10 rayons. Les deux ensembles sont proposés avec des finitions différentes et des pneus Pirelli P Zero sur mesure. La peinture Lava Grey fait son apparition sur la GTS, tout comme la sellerie en cuir Softgrain Aniline avec des surpiqûres contrastées.

Malgré sa nature de GT, la McLaren de tous les jours est immensément rapide. Elle passe de 0 à 60 mph (96 km/h) en 3,1 secondes, de 0 à 124 mph (200 km/h) en 8,9 secondes et culmine à 203 mph (326 km/h). Ce V8 continue de produire un couple de 630 Newton-mètres (465 livres-pieds) transmis à la route par l'intermédiaire d'une boîte de vitesses séquentielle à sept rapports.

McLaren accepte déjà les commandes, et bien que le prix ne soit pas mentionné, la défunte 2023 GT coûtait 208 490 $ (soit 190 519€ au taux de change actuel), avant options.

À voir sur Motorsport.tv