Toyota s'est abstenue de lancer des modèles électriques performants parce que la société a d'autres chats à fouetter. Gazoo Racing, la filiale de l'entreprise spécialisée dans le sport automobile, estime que les moteurs à combustion ont encore un bel avenir devant eux. Des investissements sont encore réalisés dans la technologie des moteurs à combustion interne qui seront utilisés dans les futurs modèles, au-delà des GR86, GR Yaris, GR Corolla et GR Supra.

S'adressant au magazine australien Car Expert, le président de Toyota Gazoo Racing, Tomoya Takahashi, a déclaré qu'il n'y avait aucun projet de véhicule électrique performant. Il a ajouté que GR avait l'intention "d'utiliser des moteurs à combustion interne autant que possible. Il se peut qu'à l'avenir les moteurs soient interdits, mais les moteurs à combustion interne ne sont pas mauvais, l'ennemi, c'est le carbone."

Toyota FT-Se concept

Si les puristes sont probablement heureux d'entendre cela, nous ne pouvons-nous empêcher de nous demander si le sort de la FT-Se n'est pas déjà scellé. Le concept car qui nous a fait vibrer, lorsqu'il a été présenté en octobre 2023 au Japan Mobility Show de Tokyo, preanit la forme d'une voiture de sport GR avec deux sièges, deux moteurs et une transmission intégrale à l'arrière. Le séduisant VE aux proportions de moteur central était présenté comme pouvant effectuer le 0 à 100 km/h en trois secondes et atteindre une vitesse de pointe de 250 km/h.

Dans une interview accordée à notre site frère InsideEVs, Hideaki Iida, le chef de projet du GR Design Group, a déclaré que la FT-Se pourrait entrer en production après 2026. Nous ne perdons pas espoir pour l'instant, mais il semble que Toyota soit plus intéressé par le lancement de voitures amusantes à moteur à combustion interne. La commercialisation de modèles GR à essence et électriques serait une situation gagnant-gagnant.

Vers un entre deux, électrique-thermique ? 

Alors que les moteurs à essence sont là pour rester et que les véhicules électriques purs sont loin de faire l'unanimité, il est probable qu'une combinaison des deux soit possible : "En utilisant la technologie hybride, nous pouvons réduire les émissions de carbone", a déclaré M. Takahashi. Il n'a pas non plus exclu les carburants synthétiques, et nous savons que Toyota poursuit ses recherches sur les moteurs à combustion fonctionnant à l'hydrogène.

Pendant ce temps, que fait GR ? Un SUV performant est apparemment une nécessité et il pourrait également y avoir une Corolla GR équipée d'une boîte automatique. Lexus, la marque de luxe de Toyota, a intégré le minuscule, mais puissant moteur turbo à trois cylindres de 1,6 litre de la Corolla dans un concept LBZ qu'elle a l'intention de mettre en production prochainement. Le petit crossover devrait disposer des mêmes 300 ch et 400 nm de couple.