Le bus du futur, qui fait la une de nombreux médias depuis quelques semaines, promet beaucoup pour son pays sur le plan écologique. Car en plus de réduire les embouteillages, il permettrait également de réduire la pollution du fait de sa motorisation électrique. Remplaçant pas moins de 40 bus traditionnels, il devrait donner une réelle bouffée d’oxygène aux villes chinoises qui mettraient en place le projet. Cependant un quotidien chinois dénonce une grosse imposture de la part du créateur mais aussi du projet qui ne serait absolument pas réalisable.

Le bus serait trop haut pour pouvoir être intégré sur les routes tel quel. Car tous les éléments urbains notamment la signalisation routière, les éclairages et même les tunnels sont conçus pour une hauteur maximum de 4,2 mètres alors que le bus fait 4,8 mètres. Le deuxième soucis rencontré est la hauteur des véhicules pouvant passer sous le bus qui ne devraient pas dépasser la hauteur de 2 mètres ce qui exclut les camionnettes et autres utilitaires. Cet engin serait aussi trop lourd pour les routes qui ne pourraient pas supporter son poids de plus de 100 tonnes. Des routes spécifiquement conçues pour ce bus devront être créées ce qui commence à faire beaucoup pour les médias.

A lire aussi : Un tunnel flottant pourrait voir le jour !

Les problèmes commencent à s’accumuler pour la société développant le Transit Elevated Bus qui en plus de tout cela s’est fait accuser de plagiat. En effet de nombreux croquis similaires ont été fait par le passé. Même si pour le moment celui-ci est le seul a avoir été fabriqué, tous ces éléments ne jouent pas en la faveur de la société qui aurait raconté certaines informations fausses pour convaincre des investisseurs supplémentaires. Des photos dévoilant des détails assez douteux du prototype ont intéressé la justice qui a commencé à se mêler de cette histoire … et à placé le prototype sous scellé !

Ambition débordante d’un visionnaire ou arnaque à grande échelle ? L’avenir nous le dira !

Transit Elevated Bus