De nouvelles images dénichées par nos photographes laissent présager l'arrivée en production de l'Aston Martin Vantage GT12 Roadster prévue initialement pour un seul et unique client. En effet, la voiture avait été montrée pour la première fois à l'occasion du Festival of Speed de Goodwood et a été conçue par le département de personnalisation de la marque : Q. Il s'agit simplement d'une version découvrable de la Vantage GT12 qui a été produite à seulement 100 exemplaires, tous vendus bien évidemment. La version unique présentée à Goodwood a nécessité pas moins de neuf mois de travail pour les préparateurs britanniques qui ont eu pour mission de réaliser une voiture homologuée pour la route et aux goûts du client. Ainsi, ce dernier a dépensé un peu plus de 500'000€ afin de s'offrir ce collector.

À lire aussi : Premier essai - Aston Martin DB11 2017

Oui, mais il se pourrait bien que les plans de la marque anglaise aient changé depuis. En effet, d'après ces images, une version roadster de la Vantage GT12 serait bien en cours de préparation comme nous l'atteste les clichés sur le Nürburgring et sur la route. À première vue, la voiture ressemble grandement au premier modèle présenté, hormis les extracteurs d'air au niveau du capot. Justement, qu'est-ce qu'il peut se cacher dessous ? Il semblerait bien qu'il s'agisse du même V12 6.0 litres que le coupé, il développe la bagatelle de 591 chevaux et 625 Nm de couple grâce à sa boite automatique à sept rapports qui envoie toute la puissance aux seules roues arrière. Le 0 à 100 km/h est abattu en seulement 3,7 secondes et la voiture peut atteindre les 297 km/h en vitesse de pointe. Ces données devraient peut-être être revues à la hausse avec l'intégration d'un mécanisme pour le toit qui oblige obligatoirement une petite hausse de poids.

Bien entendu, on pourrait également croire qu'un nouveau riche client ait souhaité s'offrir un nouvel exemplaire unique. Mais concrètement ça ne devrait pas être le cas, on opterait plutôt pour un développement en petite série, comme la version coupé, afin d'essayer d'éponger les 153 millions d'euros de perte de cette année. Tout en sachant que les 100 exemplaires de la version coupé se sont vendus rapidement, une version roadster, limitée également, n'est pas à exclure surtout si celle-ci se vend aussi bien que sa jumelle à toit fixe. Il s'agirait d'un moyen rapide et efficace de faire entrer rapidement un peu de cash en attendant que l'Aston Martin DB11 trouve son public et que les autres modèles de la marque arrivent.

Abonnez-vous à la newsletter

Aston Martin Vantage GT12 Roadster