Le best-seller de Hyundai se renouvelle !

Ces dernières années, le constructeur coréen n'a pas chômé, avec le lancement de nombreux modèles tels que les i30, Kona, Ioniq, sans oublier le Nexo carburant à l'hydrogène. Le SUV Tucson n'est pas en reste, et revient avec un lifting de mi-carrière qui s'enrichit de nouveautés pour relancer son intérêt sur un segment très concurrentiel.

Outre un look remis au goût du jour à l'extérieur comme à l'intérieur, le Hyundai Tucson restylé se dote également de nouveaux équipements, tandis que ses motorisations s'enrichissent avec l'arrivée d'une nouvelle version diesel mild hybrid 48V. Pour cet essai, nous avons pris le volant d'une version essence, avec le 1,6 litre T-GDi de 177 chevaux.

Un discret lifting

Pour ce restylage, le Tucson se dote de nouveaux éléments de carrosserie, aux lignes plus fluides et contemporaines. La calandre "en cascade" est dans l'esprit des dernières productions de la marque, et accompagne un bouclier avant redessiné, qui se dote de nouveaux projecteurs avant à LED, à la signature lumineuse en forme de flèche.

On notera l'arrivée de nouvelles jantes en aluminium, dont les modèles de 19 pouces qui équipent notre monture du jour, ainsi que de trois nouvelles couleurs de carrosserie qui viennent agrémenter l'offre de 10 teintes au total. L'arrière se dote de nouveaux feux à LED, et le hayon a été redessiné pour élargir visuellement la poupe tout en lui offrant plus de force. L'ensemble est complété par l'arrivée de nouvelles canules d'échappement chromées, qui apportent plus de sportivité.

Essai Hyundai Tucson restylé 2019

Un habitacle plus moderne et technologique

À bord de ce nouveau Hyundai Tucson restylé, nous retrouvons une planche de bord revue, qui embarque une tablette tactile commandant le système d'infotainment. Outre la navigation GPS et les fonctionnalités multimédia, celui-ci est compatible avec Android Auto et Apple CarPlay, afin de vous permettre de retrouver vos applications directement sur l'écran de la voiture. L'ergonomie est soignée, et les finitions et matériaux sont de bonne facture.

De nouvelles selleries viennent également enrichir le catalogue : vous pourrez désormais choisir entre noir et beige, tandis que le rouge de notre version d'essai n'est malheureusement pas proposé en France. Le bien-être des passagers est au rendez-vous, avec des sièges ventilés et chauffants, de nombreux rangements, un coffre généreux de 513 litres, ainsi que des possibilités de connectivité et de recharge pour tous vos gadgets, avec des prises 12V, USB, ainsi qu'un chargeur à induction.

Niveau technologies embarquées, vous pourrez compter sur de nouveaux systèmes d'aide à la conduite, avec par exemple la caméra 360°, freinage automatique d’urgence, l'aide au maintien dans la file, la détection des angles morts, l'alerte de fatigue conducteur, ou encore les feux de route automatiques.

Essai Hyundai Tucson restylé 2019

Confort et puissance pour tous les trajets

Sous le capot du Tucson restylé, Hyundai propose une gamme de motorisations diesel allant de 115 à 136 chevaux, une version diesel hybrid 48V de 185 chevaux, ainsi que des motorisations essence allant de 132 à 177 chevaux. Notre modèle d'essai du jour est doté du bloc quatre cylindres essence T-GDi de 177 chevaux, doté d'une boîte double embrayage DCT à 7 rapports.

Fidèle à la réputation de Hyundai avec ses derniers modèles qui ne manquent pas d'agrément, le Tucson s'apprécie surtout pour sa souplesse à l'usage, avec une insonorisation soignée pour le confort de ses passagers. Même avec ces jantes de 19 pouces, la voiture n'est pas inconfortable mais s'est avérée parfois ferme, toutefois, celles-ci ont le mérite d'améliorer son comportement, avec un bon compromis entre le confort et la tenue de route.

La motorisation essence de 177 chevaux ne manque pas de puissance, et le couple de 265 Nm vous offrira des relances confortables pour les dépassements. On appréciera également sa boîte double embrayage, dont les sept rapports s'enchaînent avec une grande souplesse, même si on pourra lui reprocher un manque de réactivité en conduite dynamique. Toutefois, le Hyundai Tucson n'a pas pour vocation d'être aussi sportif que sa concurrente la Peugeot 3008, et même si un mode de conduite "Sport" permettra de rectifier le tir, on l'appréciera surtout sur autoroute, qui reste son terrain de prédilection.

Essai Hyundai Tucson restylé 2019

En conclusion

Pour relancer la carrière du Tucson, Hyundai lui a offert un élégant restylage, qui s'accompagne de nouveaux équipements afin de le remettre au goût du jour sur un segment des SUV compacts au succès florissant. Cette motorisation essence de 177 chevaux lui va à ravir, et sa boîte double embrayage DCT à sept rapports sera une alliée idéale pour les voyages au long cours.

Au niveau de la consommation, Hyundai annonce une consommation mixte de 6,9 l/100 km, mais en pratique, il vous faudra compter environ un litre de plus. Quant aux émissions de CO2, elles s'affichent à 159 g/km, ce qui engendrera un malus écologique de 2940 €.

De quoi rendre un peu plus salée l'addition, qui est proposée avec un tarif d'entrée de 28'900 € pour un Hyundai Tucson Creative 1.6 GDi 132 BVM6. Notre modèle à l'essai, un Hyundai Tucson Executive 1.6 T-GDi 177 DCT-7, est proposé à partir de 38'400 €, hors options.

Photos : Tran HA / Motor1.com

Essai Hyundai Tucson restylé 2019
Points positifs Points négatifs
Agrément de conduite Malus dissuasif
Tenue de route Parfois ferme en monte 19 pouces
Richesse des équipements Pas de version essence à 4 roues motrices

 

Hyundai Tucson Executive - 1.6 T-GDi 177 DCT-7

Motorisation Essence, 4 cylindres en ligne, 1591 cm³, 16 soupapes, injection directe
Puissance 177 chevaux / 265 Nm
Transmission Double embrayage à 7 rapports
Type de transmission Intégrale 4x4
0-100 km/h 9,1 secondes
Vitesse maximum 201 km/h
Poids 1562 kg
Volume de coffre 513 litres - 1503 litres
Places 5
Economie de carburant Urbain : 9,1 l/100 km / Extra-urbain : 6,8 l/100 km / Mixte : 7,6 l/100 km
Prix de base 28'900 €
Prix de la version testée 38'400 €

Galerie: Essai Hyundai Tucson restylé 2019

Photo: Tran HA