Sur les sublimes routes du Maroc en Q3 45 TFSI !

Plus grand, plus technologique, plus premium aussi, et toujours avec un large éventail de motorisations, Audi revoit la copie de son Q3 avec une seconde génération que nous avons pu essayer sur route mais aussi en tout-terrain. On vous le présente en 5 points !

Essai Audi Q3

1 - Leader déchu

Faire partie des premiers est toujours un avantage. Et si BMW a lancé la mode des SUV premiums, c’est Audi qui a le premier élargi la gamme vers le bas, vers les modèles plus compacts. Le temps pour Audi de s’imposer face à la concurrence. Mais si il s’est vendu plus d'un million d’exemplaires du premier Q3 dans le monde, le poids des années commençait sérieusement à se faire sentir, 8 années au catalogue quand même. Il a donc fallu se réinventer, surtout sur un segment très concurrentiel, qui a vu débarquer entre temps les Mercedes GLA, Jaguar E-Pace et autres Volvo XC40.

Sans forcément repartir d’une page blanche, ce Q3 pioche dans la banque d’organe Volkswagen la plateforme modulaire MQB que l’on retrouve notamment sur le Volkswagen Tiguan et autres Audi A3.

Essai Audi Q3

2 - Nouvelle identité visuelle d’Audi

On entend souvent que rien ne ressemble plus à une Audi, qu’une autre Audi. Et il est vrai qu’à force d’élargir la gamme à outrance, l’analogie avec les fameuses poupées russes est évidente. Mais plus qu’une simple évolution de la 1ère génération, ce nouvel Audi Q3 arbore un tout nouveau style. On retrouve à l’avant une large calandre octogonale, celle dévolue aux SUV, par opposition aux calandres hexagonales des berlines Audi. Notre version d’essai, en finition S-Line, s’offre en plus certains éléments teintés de noir, ce qui va particulièrement bien à ce Q3.

Si cette nouvelle génération paraît plus équilibrée visuellement, c’est aussi parce que ce Q3 prend 10 cm de longueur en plus par rapport à son prédécesseur. Plus basse, elle a des hanches et épaules marquées, qui apportent un certain dynamisme visuel qui manquait à la première génération.

Essai Audi Q3
Essai Audi Q3
Essai Audi Q3

3 - Plus de place, plus de technologie

L’avantage de gagner en longueur, c’est que ça se ressent à l’intérieur. L’empattement allongé permet à l’habitacle de gagner en habitabilité. Et si l’on commence par vous présenter les places arrière, c’est que de série elles coulissent en avant et en arrière, et ont également le dossier qui s’incline plus ou moins. Ce qui bénéficie forcément au coffre qui non content d’afficher 70 litres de plus que le 1er Q3, à 530 litres, voire 675 litres quand la banquette est avancée au maximum. Voire 1525 litres quand tout est rabattu. Plutôt un bon point pour les familles.

Essai Audi Q3

À l’avant aussi il y a du neuf puisque ce nouveau Q3 change du tout au tout pour se montrer plus technologique que jamais. À l’imagine du Virtual Cockpit qui fait son apparition, même si de tailles différentes selon les finitions, pour remplacer des compteurs à aiguilles qui disparaissent complètement. Au centre, on a la dernière interface multimédia MMI, comme sur une Audi A8, sauf qu’il n’y a qu’un écran. Les commandes de climatisations se font tjr via des boutons traditionnels. Et puis le petit détail sympa vraiment à l’intérieur de ce nouveau Q3 c’est cette bande d’Alcantara, qui commence à droite pour courir tout le long de la planche de bord. Ça rappelle la couleur de la carrosserie, et ça donne un peu de gaieté à l’intérieur, c’est vraiment du plus bel effet.

Essai Audi Q3
Essai Audi Q3
Essai Audi Q3

4 - Priorité à l’essence

Dans un premier temps, cet Audi Q3 est proposé en 2 moteurs diesel, de 150 et 190 ch, et trois moteurs essence, 150, 190 et 230 ch. Nous essayons la version la plus puissante des trois. Et si le 1er Q3 s’était davantage vendu en diesel de 150 ch, c’est l’essence 150 ch qu’Audi s’attend à vendre le plus sur cette 2ème génération. Évidemment notre modèle d’essai est en version quattro. Évidemment il est en boîte automatique S-Tronic. 

Dans les faits, notre version essence de 230 ch n’est pas un foudre de guerre. Et en-dessous de 2500-2700 tr/min, c’est plutôt creux. Au delà, on sent le coup de boost du turbo et le Q3 se montre plus vigoureux. Il faut ajouter que la boîte S-Tronic n’offre pas l’agrément escompté, et certains passages de rapports demandent un temps de latence trop long. Heureusement on peut jouer des palettes au volant en mode manuel, bien plus facile et agréable sur notre trajet de montagne.  Pour le reste, le confort est très appréciable, notamment grâce aux suspensions pneumatiques et de nombreuses technologies d’aides à la conduite font leur apparition, comme le régulateur adaptatif, l’aide au maintien dans la fil, la caméra 360 ou encore l’alerte de trafic transversal arrière.

Essai Audi Q3

5 - Tarifs

Si les tarifs du nouveau Q3 débutent à 33’670 €, notre version d’essai grimpe elle à 50’500 €. Sachant qu’elle est avec le gros moteur essence et en finition S Line. Tout ça évidemment sans oublier les nombreuses options, toit vitré ouvrant, les projecteurs Matric Led, le système hi-fi Bang & Olufsen 3D, entre autre…De quoi avoisiner les 66’000 €. La facture grimpe très vite avec les options, mais on reste dans la fourchette de la concurrence, BMW X1, Mercedes GLA et autres Jaguar E-Pace. Pour ceux qui recherchent le côté familial, le nouveau Q3 a en tout cas de nombreux atouts pour redevenir l’une des références sur son segment.

 
Les points positifs Les points négatifs
Nouveau look Moteur de 230 ch pas assez pêchu
Finition exemplaires Lenteur de la boîte automatique
Espace intérieur en hausse            Prix des options

Audi Q3 45 TFSI (2019)

Motorisation 4 cylindres turbo / 1984 cm3
Puissance 230 ch à 3500 tr/min
Couple maximum 350 Nm à 1600 tr/min
Transmission Boîte automatique s tronic à 7 rapports
Type de transmission 4 roues motrices / transmission quattro
0-100 km/h 6,3 secondes
Vitesse maximum 233 km/h
Longueur 4,49 mètres
Largeur 1,86 mètre
Hauteur 1,62 mètre
Garde au sol 14 cm
Poids 1620 kg
Volume de coffre De 530 à 1525 litres
Places 5 personnes
Émissions Urbain : 9,5 l/100 km / Extra-urbain : 6,1 l/100 km / Mixte : 7,3 l/100 km
En vente Février 2019
Prix de base 46'700 €
Prix de la version testée Presque 66'000 €

Galerie: Essai Audi Q3 (2019)