Si l'extérieur ne change pas, tout est nouveau à l'intérieur. Notre avis sur la Seat Ibiza FR.

Lancée en 2018, la cinquième génération de l'Ibiza a droit à un restylage de mi-carrière. Cette version restylée tente de perpétuer son succès avec quelques changements pour ne pas se faire distancer par des concurrentes de taille comme la Renault Clio ou la Peugeot 208. Pour l'essayer, Nous nous sommes envolés au nord de l'Espagne dans la ville de Bilbabo.

SEAT Ibiza restylée (2021)

Ce restylage a été présenté en avril dernier. Crise sanitaire oblige, quelques mois se sont écoulés avant que Seat ne puisse organiser les essais de sa citadine. Elle est d'ores et déjà disponible sur le configurateur Seat France et vous pouvez même passer commande pour des livraisons prévues dès cet été. 

Pour cet essai, nous avons choisi la version la plus haut de gamme. Il s'agit de la Seat Ibiza FR qui démarre à partir de 23 115 €. En lui ajoutant la couleur rouge désir, les jantes de 18" et le moteur 1.5 TSI 150 ch comme sur notre modèle d'essai, son prix passe à 27 015 €.

SEAT Ibiza restylée (2021)
SEAT Ibiza restylée (2021)

Extérieurement, la version 2021 n'évolue pas, la Seat Ibiza reste la même. Son restylage n'apporte que de nouvelles jantes en 17" et 18", des feux LED de série, le nouveau logo Seat ainsi que le nom du modèle en lettres manuscrites. On vous l'accorde, c'est un peu léger, mais l'Ibiza est toujours aussi séduisante. Elle n'a à vrai dire pris aucune ride. 

Dans l'habitacle, c'est tout l'inverse. Seat ne s'est pas simplement contenté de modifier quelques éléments par-ci par-là, le constructeur espagnol a changé toute la planche de bord. En accédant à bord de l'Ibiza, nous avons eu l'impression de nous installer dans un tout nouveau modèle. Cet intérieur est inspiré de ses grandes sœurs, à commencer par la Leon et de sa nouvelle génération lancée récemment.

SEAT Ibiza restylée (2021)

Désormais, le tableau de bord de 10,25" est 100% numérique, tout comme l'écran central qui a changé de position et qui a grandi. De série, il mesure 8,25", mais il est possible d'avoir en option l'écran de 9,2". Il intègre Android Auto et Apple CarPlay qui a visiblement quelques latences. L'utilisation du GPS intégré dans la voiture est plus fluide même s'il lui arrive parfois de se mélanger les pinceaux. Il est possible d'interagir avec le système d'infodivertissement de la voiture grâce à la reconnaissance vocale en prononçant "Holà Holà". Les interactions manquent de naturel et sont parfois un peu laborieuses.

Bien qu'il y ait quelques plastiques durs, cet intérieur est à la fois esthétique et agréable au toucher. L'accès aux différentes commandes se fait de manière intuitive, on apprécie également les commandes de climatisation physiques situées juste en dessous des buses d'aération. Les sièges sont un peu fermes, mais l'ensemble reste assez confortable. Nous sommes convaincus que cela plaira à la clientèle jeune de Seat, les plus âgés trouveront à redire sur le confort général de la voiture.  

Prise en main SEAT Ibiza restylée
Prise en main SEAT Ibiza restylée

Les suspensions sont aussi fermes que les sièges. Cela est excellent en conduite dynamique, un peu moins en conduite plus coulée. Le roulis est très bien maitrisé et on se retrouve à passer les virages à vive allure sans aucune difficulté. Son comportement dynamique est d'autant plus appréciable que sa direction est précise et que sa pédale de frein est consistante (une légère pression suffit à ralentir la voiture). Nous avons l'impression de ne faire qu'un avec la voiture, on regrette que l'Ibiza n'existe pas en version Cupra.  

Aussi à l'aise en ville, sur route de montagne que sur autoroute, la Seat Ibiza bénéficie désormais du Travel Assist. Ce système d'aide à la conduite comprend le régulateur de vitesse adaptatif ainsi que le maintien dans la voie. Les grandes portions d'autoroute nous ont permis de l'essayer, et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce système fonctionne assez bien. La voiture est aussi capable de lire les panneaux ce qui nous a été d'une grande utilité car les routes espagnoles changent très souvent de vitesse entre 20 km/h et 120 km/h.

SEAT Ibiza restylée (2021)

Au final, la Seat Ibiza est bonne à tout faire. C'est une citadine qui peut aussi bien se faufiler en ville, vous donner du plaisir sur routes sinueuses et enquiller les kilomètres sur autoroute. Dommage que son moteur ne soit pas électrifié, nous avons relevé une consommation moyenne de 7,2 l/100 km.

Il est à noter qu'aucune motorisation diesel n'est proposée et que les puissances des moteurs essence vont de 80 à 150 ch. En entrée de gamme (Finition Reference), on retrouve un trois cylindres de seulement 1,0 litre de cylindrée (1.0 MPI) associé à une boîte manuelle à cinq rapports. La puissance grimpe à 95 ch et à 110 ch pour les finitions supérieures grâce au moteur 1.0 TSI (injection directe). Le quatre cylindres 1.5 TSI n'est proposé que sur la finition FR. 

Les points positifs Les points négatifs
Style affirmé Restylage (trop) léger à l'extérieur
Intérieur soigné Quelques éléments pas agréables au toucher
Comportement dynamique Raideur exagérée des suspensions

SEAT Ibiza FR (2021)

Motorisation Essence, quatre cylindres en ligne, 1498 cm³, turbo
Puissance 150 ch
Couple maximum 250 Nm
Transmission DSG 7
Type de transmission Traction
0-100 km/h 8,1 secondes
Vitesse maximum 216 km/h
Longueur 4.059 m
Largeur 1.780 m
Hauteur 1.444 m
Poids 1199 kg
Volume de coffre 355 litres
Places 5
Economie de carburant Consommation mixte de 6,1 à 6,2 l/100 km
Émissions 138-141 g/km de CO2
En vente 2021
Prix de base 23 115 €
Prix de la version testée 27 015 €