Essai Audi A5 Sportback 2.0 TDI 190 ch - L’art du compromis

Avec 340’000 exemplaires vendus depuis son arrivée en 2009, l’Audi A5 Sportback s’est très rapidement trouvé une place au sein de la gamme du constructeur aux Anneaux. Et ce n’était pas gagné puisque cette berline aux faux airs de coupé venait presque empiéter sur les plates bandes de l’A4, la berline, la vraie. Mais l’A5 Sportback a profité du désamour pour les berlines traditionnelles, en trois volumes, pour avancer son physique avantageux, sportif, et séduire une clientèle tentée par ce compromis entre habitabilité et look. A tel point que lancée 2 ans après l’A5 Coupé, l’A5 Sportback pèse désormais pour 3/4 des ventes d’A5 en France. Ses ventes sont même désormais comparables à celles de l’A4 !

Et voilà que débarque en ce début 2017 la nouvelle et seconde génération d’A5 Sportback. D’aucuns ne verront même pas la différence entre le modèle de 2009 et le nouveau venu. Et pourtant… tout est neuf ! Alors qu’elle débarque en concession, nous avons pu essayer cette nouvelle A5 Sportback dans sa version 2.0 TDI 190, en deux roues motrices et finition S line, sur les magnifiques routes de la région cévenole.

Essai Audi A5 Sportback

Nouvelle ? Ah bon ?

Au premier coup d’oeil, seuls les yeux les plus avertis feront la différence entre la première et cette seconde génération d’A5 Sportback. On retrouve effectivement cette ligne fastback qui caractérise le modèle, ce profil fuyant, qui ferait presque oublier qu’il ne s’agit pas d’un coupé. Mais elle a bel et bien 5 portes ! Avec 4,73 mètres de long, elle ...