Vous désirez acheter une voiture d'occasion ? Voici le condensé de ce qu'il vous faut mémoriser dès à présent.

Acheter une voiture d'occasion n'est pas chose aisée, même si la loi encadre désormais fort bien ce type de transaction. Il est toutefois nécessaire de rester vigilant et d'avoir bien en tête certaines précautions élémentaires.

Dans un prochain dossier, nous nous attarderons davantage sur l'examen de l'état du véhicule que vous souhaitez acheter. Mais penchons-nous tout de même sur les points importants pour commencer.

Renault Zoé Occasion

Les 3 points-clé du véhicule

  • Le contrôle technique : ne perdez jamais de vue que si le véhicule qui vous intéresse est âgé de 4 ans ou plus, il doit vous être vendu avec son certificat de contrôle technique datant de moins de 6 mois. Ce certificat vous sera indispensable pour vérifier l'état général de l'auto, mais il est également obligatoire dans l'optique de se voir délivrer une nouvelle carte grise.

  • L'apparence générale : prenez évidemment la peine de vérifier que la voiture concernée est en bon état. Commencez par la peinture : vérifiez que la teinte est bien identique partout et que les éléments de carrosserie sont parfaitement disposés, sans quoi il y a de fortes chances que le véhicule ait subi un accident qui pourrait vous être caché. Le vendeur doit donc être en mesure de vous délivrer le carnet d'entretien à jour ainsi que les éventuelles factures des réparations qui doivent vous être détaillées.

  • L'essayer, c'est (peut-être) l'adopter : n'hésitez pas, faites un essai ! Et ne vous contentez pas de faire le tour du pâté de maisons, roulez le plus longtemps possible, à différentes vitesses et dans différentes conditions de roulage. L'environnement urbain vous permettra de vérifier l'état de l'embrayage et la réactivité du véhicule, tandis que l'autoroute ou la voie rapide vous autorisera à contrôler tous les passages de vitesse ainsi que la tenue de route de l'engin.

Dans un prochain dossier, nous aborderons en détail l'examen d'une voiture d'occasion avant achat.

Dossier voiture d'occasion

Les différentes pièces à réclamer au vendeur

Parmi les points essentiels, il nous faut également évoquer l'ensemble des documents administratifs requis. Tous les documents suivants doivent vous être remis, remplis, datés et signés.

  • Le certificat de cession, indispensable pour l'obtention de votre nouvelle carte grise ;
  • La carte grise (certificat d'immatriculation) barrée, portant la signature du vendeur précédée de la mention "vendu le..." ;
  • Une facture (ou bon de commande) mentionnant légalement le prix, le kilométrage du véhicule ainsi que ses caractéristiques dans le cas où il s'agit d'un vendeur professionnel. Si le véhicule n'a pas eu d'accident, ce document doit porter la mention "véhicule non accidenté" ;
  • Un certificat de non-gage en cours de validité, c'est-à-dire datant de moins d'un mois à la date effective d'achat du véhicule. Ce papier vous renseigne sur tout crédit éventuellement en cours ou sur une potentielle procédure judiciaire contre le propriétaire, ce qui interdirait bien évidemment la vente du véhicule ;
  • Un certificat de contrôle technique datant de mois de 6 mois pour tout véhicule âgé de plus de 4 ans. Il ne doit évidemment pas engager une procédure de contre-visite ;
  • L'attestation d'assurance du véhicule.
 

Obtenir une nouvelle carte grise

Pour rappel, la carte ou grise ou certificat d'immatriculation est obligatoire afin de pouvoir circuler au volant d'un véhicule motorisé, quel qu'il soit. Elle permet d'identifier son propriétaire ainsi que ses caractéristiques principales. Même si vous ne roulez pas immédiatement, la demande de carte grise doit être effectuée dans les 15 jours suivant l'achat de la voiture.

Désormais, il est obligatoire d'effectuer votre demande de carte grise en ligne ou par courrier, comme expliqué dans notre dossier consacré.

Dans le cas de l'achat d'un véhicule d'occasion, vous devrez fournir les pièces suivantes afin de vous voir délivrer une nouvelle carte grise :

  • La copie de votre pièce d'identité ;
  • Un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois (loyer, facture, quittance, etc.) ;
  • Votre permis de conduire valide ;
  • Votre demande d'immatriculation ;
  • Le certificat de cession complété et signé par l'ancien propriétaire du véhicule lorsque vous l'avez acheté ;
  • La carte grise barrée, datée et signée suivie de la mention « vendu le... », tel qu'expliqué ci-avant ;
  • Le certificat de non gage datant d'un mois, remis par l'ancien propriétaire du véhicule ;
  • Le certificat de contrôle technique datant de moins de 6 mois pour tout véhicule âge de plus de 4 ans.