Le 125 se renouvelle. Le 300 remplace le 250.

Honda donne encore plus d’arguments à son Forza 125 pour convaincre les citadins de miser sur son cheval, avec toujours plus de protection, d’autonomie, d’aspects pratiques et de modernité. La version 300 profite de cet élan pour repousser, elle aussi, certaines limites.

La bataille pour la tête des ventes de deux-roues à moteur en France fait rage entre Honda et Yamaha depuis plusieurs années, lorsque le premier constructeur mondial a lancé en 2015 le Forza 125 pour concurrencer un XMax 125 qui régnait en maître sur un segment très prisé : celui des petits scooters GT. Les deux vedettes du secteur s’échangent la place de leader des ventes (totales) au gré de leurs évolutions. La dernière concernant le Forza repousse les limites à plusieurs niveaux, pour le plus grand bénéfice des usagers, dans une livrée d’autant plus esthétique qu’elle se dote de feux avant-arrière « full LED » qui en met plein les yeux.

Essai Honda Forza 125 et 300

Bulle électrique, première !

L’argument phare du nouveau Forza répond à une demande clairement exprimée par les utilisateurs, à savoir la possibilité d’ajuster la hauteur de la bulle au guidon de façon électrique. Premier scooter 125 à offrir cette possibilité, le Forza voit son pare-brise monter ou descendre sans vibrer à la moindre pression du pouce, même en roulant, et offrir une protection plus ou moins adaptée selon les circonstances et la vitesse.

Essai Honda Forza 125 et 300
Essai Honda Forza 125 et 300

On pourra ainsi gérer les turbulences que ne manquent pas de provoquer ce type de protection, en particulier si le scooter est doté du top-case en option. Ce dernier fait partie des évolutions proposées par Honda, en plus d’une contenance toujours aussi importante sous la selle. Le coffre, qui faisait déjà partie des points forts du Forza, a encore été agrandi par Honda et contient, excusez du peu, deux casques intégraux, pourvu qu’ils ne soient pas munis de déflecteurs et autres proéminences. Le top-case optionnel baptisé Smart Top Box (450 €, à ajouter au tarif tout de même élevé du Forza 125 situé au-delà des 5 000 €) pourra donc compléter ce point fort, et il sera d’autant plus agréable à utiliser qu’il se verrouille et se déverrouille à l’aide du même transpondeur que celui qui permet de démarrer le Forza. On pourra donc garder sa clé dans sa poche pour toutes les manipulations pratiques.

Essai Honda Forza 125 et 300
Essai Honda Forza 125 et 300

Autonomie et confort garantis

Au chapitre des évolutions du Forza 125, on compte également un tableau de bord plus moderne avec deux cadrans à aiguilles classiques reliés par une fenêtre digitale comprenant un grand nombre d’informations. Trop peut-être, si l’on considère que certaines infos s’affichent en petit… et qu’il faudra parfois écarquiller les yeux pour lire la consommation par exemple. La consommation, justement, demeure l’un des points forts du Forza, dont on apprécie le système Start & Stop au feu rouge (déconnectable) et qui revendique une autonomie de plus de 400 kilomètres grâce à une conso moyenne placée sous les 3 l/100 km. Il ne faudra pour cela pas rouler en permanence aux 120 km/h dont est capable l’engin, lequel ne louvoie toutefois pas à cette vitesse (sans top box). Les suspensions n’avoueront leurs limites que sur des chaussées vraiment dégradées, mais le confort des lombaires ne souffre pas en usage raisonnable. Elles garantissent également une tenue de route étonnante, bien relayées en cela par les excellents Michelin City Grip qui équipent le Forza en première monte.

Essai Honda Forza 125 et 300

Enfin le moteur assure des performances honnêtes pour un 125 et se montre assez plein pour ne pas faiblir dans les montées, ce qui participe à la sécurité en milieu urbain, en plus d’un ABS qui est bien étalonné et ne vient pas rallonger exagérément les distances de freinage sous la pluie.

Forza 300

On retrouve le design du 125 sur la version 300 du Forza, et elle aussi concurrence un scooter Yamaha de cylindrée équivalente nommé XMax. Remplaçant la version 250 du Forza destiné aux possesseurs d’un permis moto qui ont pris leur parti d’aborder la pratique du deux-roues urbain de façon pratique, le 300 reprend le monocylindre de 279 cm3 du SH 300 au sein de la gamme Honda. Un modèle à variateur qui va convaincre ceux qui connaissaient l’ancienne version, capable de 140 km/h sans vibrations ou presque. Un régal, d’autant que la bulle électrique du Forza 125, qui varie sur 11 cm de hauteur, fait également partie des dotations du « gros » Forza.

Essai Honda Forza 125 et 300
Essai Honda Forza 125 et 300

La consommation est en revanche un peu plus élevée à 3,7 l./100 km en moyenne, et le 300 ne dispose pas du Start & Stop du 125, mais il se dote d’un système de contrôle de motricité (HSTC Honda) plutôt efficace lorsque la chaussée est délicate, par exemple. L’ABS est tout aussi efficace que sur le 125, à savoir qu’il n’est pas trop invasif, et le 300 reprend nombre des aspects pratiques du « petit », comme la large contenance du coffre ou le transpondeur « Smart Key ». l’instrumentation est également de très bonne facture même si elle manque  parfois de lisibilité en raison des reflets. Avec 23 kilos et 10 chevaux de plus que le 125 et pour 700 € de plus, le Forza 300 est un bon choix pour ceux qui veulent marquer leur différence par rapport au « flot » des 125, mais il n’affiche pas de différence fondamentale par rapport au petit best-seller Honda et profite de son sillage pour exister.

Fiche Technique Honda Forza 125

Moteur  Monocylindre, 4 temps, refroidissement liquide, simple ACT, 4 soupapes
Cylindrée, puissance et couple 124 cm3, 14,96 chevaux, 1,25 daN.m
Transmission Par courroie
Boîte Variateur
Alimentation Injection électronique
Cadre Double berceau tubulaire acier
Suspension avant Fourche téléscopique classique
Suspension arrière 2 amortisseurs réglables en précontrainte
Freinage 1 disque ø 256 mm avant, 2 pistons, ø 240 mm arrière, 1 piston, ABS
Réservoir 11,5 litres
Poids 159 kilos tous pleins faits
PRIX 5 099 €
Garantie Deux ans pièces et main d’œuvre, coloris : noir, bleu, blanc, gris mat, rouge

Fiche Technique Honda Forza 300

Moteur  Monocylindre, 4 temps, refroidissement liquide, simple ACT, 4 soupapes
Cylindrée, puissance et couple 279 cm3, 25,2 chevaux, 2,72 daN.m
Transmission Par courroie
Boîte Variateur
Alimentation Injection électronique
Cadre Double berceau tubulaire acier
Suspension avant Fourche téléscopique classique
Suspension arrière 2 amortisseurs réglables en précontrainte
Freinage 1 disque ø 256 mm avant, 2 pistons, ø 240 mm arrière, 1 piston, ABS
Réservoir 11,5 litres
Poids 182 kilos tous pleins faits
PRIX 5 799 €
Garantie Deux ans pièces et main d’œuvre, coloris : noir, bleu, blanc, gris mat