Quoi de neuf ?

En 2012, Renault présentait la Clio IV. Sept ans plus tard, la marque au losange lève le voile sur la cinquième génération de la Clio. Ce modèle est très attendu par le public. D'une part, parce que la Clio se vend très bien en France, d'autre part, parce que c'est un symbole et une success story qui dure depuis les années 90. Après les présentations, il est temps de comparer la Renault Clio V à la Clio IV, afin de mettre en lumière les différences et les points communs les plus notables. 

 

La face avant

Renault Clio 4 face à Clio 5
Renault Clio 4 face à Clio 5

La face avant de la Clio V (ou Clio 5) ressemble comme deux gouttes d'eau à celle de la Renault Mégane. Par rapport à la Clio IV, les feux de la Clio V bénéficient de la signature lumineuse en C, qui quitte le feu avant pour terminer sa course sur le bouclier. C'est l'une des signatures visuelles fortes de Renault, que l'on retrouve également sur la Renault Talisman. Le bouclier avant a été redessiné, et il diffère selon les finitions qui seront proposées au catalogue. La calandre de la Clio V est un peu plus épaisse dans sa partie centrale, et le capot reçoit deux nervures qui ne sont pas sans rappeler le Renault Scénic.

Renault Clio 4 face à Clio 5
Renault Clio 4 face à Clio 5

De profil

Renault Clio 4 face à Clio 5
Renault Clio 4 face à Clio 5

Les équipes de design de Laurens van den acker n'ont pas touché au profil de la voiture, ou presque. Sur ce plan, la Renault Clio n'a presque pas évolué ; le dessin des vitres, la ligne de toit et les généreuses hanches arrière sont toujours là. Le changement est à rechercher au niveau des jupes latérales (qui ont une forme légèrement différente), ou encore, au niveau des feux et de la custode arrière. Enfin, un dernier mot sur la poignée de porte arrière qui semble mieux intégrée.

La face arrière

Renault Clio 4 face à Clio 5
Renault Clio 4 face à Clio 5

À l'arrière, le changement majeur touche les feux. En effet, les feux de la Clio V sont très différents et semblent inspirés du Renault Scénic. Leur forme a évolué, et le dessin intérieur est plus recherché. La lunette arrière a elle aussi été redessinée, ses lignes sont plus directes et sa hauteur semble réduite. Enfin, le bouclier arrière est plus large et ne contient plus d'immense insert noir comme c'est le cas sur la Clio IV. Pour le reste, la Renault Clio V ne change pas. Là aussi, elle conserve toutes les lignes de la Clio IV, après tout, pourquoi changer un design qui plaît ?

À l'intérieur

Renault Clio 4 face à Clio 5
Renault Clio 4 face à Clio 5

Contrairement à la carrosserie, l'intérieur de la Renault Clio V est métamorphosé. Renault est parti d'une feuille blanche pour dessiner l'habitacle de cette nouvelle génération, et c'est tant mieux, puisqu'il semble beaucoup plus réussi. Son design est plus moderne, on retrouve par exemple un nouveau volant ainsi qu'une console centrale plus avant-gardiste. Le combiné d'instrumentation est digital, et l'écran de la console centrale est futuriste (par rapport à la Clio IV). Globalement, il semblerait que cet habitacle soit monté en gamme, c'est d'ailleurs l'une des attentes principales des clients. Renault vient de frapper un grand coup, dorénavant, l'intérieur de la Clio IV semble tellement dépassé...

'