Plus proche du restylage que de la pure nouveauté.

À quelques jours de l'ouverture du Salon de Genève 2019, Ferrari publie sur internet les photos de la F8 Tributo. Qu'est-ce que c'est ? Il s'agit de la descendante et de la remplaçante de la Ferrari 488 GTB, qui pour rappel, a repris le flambeau des Ferrari V8 à la 458 Italia.

La Ferrari 488 GTB est née en 2015. Quatre ans plus tard, elle doit laisser place à la F8 Tributo qui, si l'on suit la logique de Ferrari, cédera sa place à une autre supercar entre 2023 et 2025. Mais avant d'en arriver là, comparons la nouvelle supercar au cheval cabré à la 488 GTB.

Toujours plus de puissance

Moteur V8 Ferrari

La partie la plus intéressante dans une supercar est sans doute sa mécanique. Avant de parler de la plastique de la Ferrari F8 Tributo, voyons voir ce qu'il se cache sous son capot. Sans surprise, la firme de Maranello a niché le moteur V8 3.9 litres que l'on avait sur la 488 GTB. Pour cette nouvelle supercar, la puissance culmine à 720 ch à 8000 tr/min pour 770 Nm de couple à 3250 tr/min. Ce bloc permet à la F8 Tributo de passer de 0 à 100 km/h en 2,9 secondes et de rouler à une vitesse maximale de 340 km/h. La supercar de Maranello est très puissante, mais il est intéressant de la comparer à sa devancière, ou mieux encore, à la 488 Pista qui a vu la lumière du jour l'an dernier. 

  Ferrari F8 Tributo Ferrari 488 Pista Ferrari 488 GTB
Puissance 720 ch à 8000 tr/min 720 ch à 8000 tr/min 670 ch à 8000 tr/min
Couple 770 Nm à 3250 tr/min 770 Nm à 3000 tr/min 760 Nm à 3000 tr/min
0 à 100 km/h 2,9 secondes 2,85 secondes 3,0 secondes
0 à 200 km/h 7,8 secondes 7,6 secondes 8,3 secondes
Vitesse maximale 340 km/h > 340 km/h > 330 km/h
Poids à sec 1330 kg 1280 kg 1370 kg

En analysant ce tableau comparatif, on peut dire que la F8 Tributo est située entre la 488 GTB et la 488 Pista. Certes, elle est un peu plus puissante que la voiture qu'elle remplace, mais elle n'est pas si "sportive" que la version Pista. On peut voir que la 488 Pista est un tout petit peu plus rapide à l'exercice du 0 à 200 km/h, mais cette différence n'est vraiment pas significative. En revanche, la F8 Tributo est plus lourde de 50 kg par rapport à la 488 Pista, mais elle est plus légère de 40 kg par rapport à la 488 GTB. 

Cela montre que Ferrari a encore de la marge pour une future version sportive de la F8 Tributo. Les ingénieurs de Maranello pourront certainement réduire le poids de quelques dizaines de kilos, et la puissance du moteur ne restera probablement pas bloquée à 720 ch, car la concurrence est féroce.

Non, ces deux images ne représentent pas la même voiture

Ferrari 488 GTB
Ferrari F8 Tributo

 

Aux premiers abords, la Ferrari F8 Tributo ressemble à la voiture qu'elle remplace. Ce n'est pas faux, et on a tous eu cette réaction en voyant pour la première fois la face avant de la nouvelle venue. Cependant, après quelques minutes, on remarque qu'il y a tout de même des différences entre ces deux supercars. Cela se joue sur des détails, comme le capot qui est maintenant très creusé, le bouclier avant dont le dessin intérieur et inédit, les feux qui sont plus fins et plus expressifs, ainsi que sur les épaules de la voiture qui sont plus marquées et qui lui donnent plus de caractère. Pour le reste, on a affaire à deux véhicules quasi identiques, que ce soit au niveau du vitrage, des rétroviseurs, de l'écope latérale ou des hanches arrière. Certains diront que cette nouvelle Ferrari s'apparente plus à un restylage, et ils ont raison...

L'arrière complètement modifié 

Ferrari 488 GTB
Ferrari F8 Tributo

Contrairement au visage, l'arrière de la voiture est métamorphosé. Les designers se sont visiblement inspirés d'une autre Ferrari, la 812 Superfast ! En effet, cette partie de la supercar en reprend les mêmes codes esthétiques. On peut citer les doubles feux ronds surplombés par une lame en guise d'aileron arrière. La F8 Tributo a des sorties d'air placées latéralement ainsi qu'une lunette arrière ajourée pour évacuer la chaleur. Le seul point commun avec la Ferrari 488 GTB est à rechercher au niveau des canules d'échappement. Elles sont au nombre de deux, et placées au même endroit. 

Le jeu des sept erreurs

Ferrari 488 GTB
Ferrari F8 Tributo

Si vous êtes myope, prenez tout de suite vos lunettes afin de voir les évolutions. L'habitacle de la F8 Tributo évolue, oui, mais en douceur ! Le premier élément différenciant est le volant, qui là aussi, semble tiré de la Ferrari 812 Superfast. Pour le reste, cette supercar ne chamboule pas le design de la Ferrari 488 GTB. On retrouve plus ou moins le même habitacle, avec quelques améliorations comme les aérateurs ronds, la console centrale redessinée et la casquette de la planche de bord légèrement revue. Il est clair que l'objectif de Ferrari n'est pas de marquer une coupure avec la 488 GTB, mais simplement de rafraîchir sa supercar V8 afin qu'elle traverse les époques sans prendre de rides.

 
'