La précédente paraît tout de suite plus sage.

La première génération de la BMW M4 existe depuis 2015. Cinq ans plus tard et quelques fines retouches en chemin, BMW a décidé de renouveler son coupé de sport (la M4 existe aussi en cabriolet).

Nous vous avons présenté cette nouvelle génération dans un précédent article, mais pour que vous puissiez mieux apprécier les changements entre ces deux générations, nous vous proposons ce comparatif qui devrait vous aider à y voir plus clair. 

Un regard plus méchant

BMW M4
BMW M4

Dès que l'on regarde cette nouvelle BMW M4, nous sommes attirés par son regard. Nous avons l'impression qu'elle nous fixe méchamment, comme si elle était prête à bondir pour dévorer l'asphalte à tout moment. Il y a aussi cette énorme calandre qui a fait couler beaucoup d'encre mais qui semble bien incorporée à l'ensemble. Enfin, on notera l'apparition d'un nouveau bouclier dans la même veine que l'ancien. 

Un arrière plus affûté 

BMW M4
BMW M4

Les designers de BMW ont appliqué la même recette pour dessiner l'arrière de la M4. La forme globale ne change pas, en revanche, les feux sont plus fins et plus tendus. Ils comportent aussi une signature lumineuse bien identifiable pour différencier la BMW M4 dans le trafic. Plus bas, l'extracteur d'air prend plus de place et héberge de plus grandes canules d'échappement. 

La silhouette d'un félin

BMW M4
BMW M4

De profil, la nouvelle M4 paraît plus élancée. Les lignes sont acérées et franches, la voiture paraît moins bombée et moins "grasse" que la précédente. On notera aussi l'apparition d'éléments noirs dans toute la partie basse de la sportive.

Un intérieur plus moderne

BMW M4
BMW M4

Dans l'habitacle, la sportive a beaucoup évolué. En fait, tout est différent, à commencer par le volant, l'écran central, etc. Surtout, le tableau de bord vieillissant de la précédente génération laisse place à une dalle numérique. Pour le reste, on notera l'arrivée d'une nouvelle console centrale, de nouveaux sièges, etc. 

La nouvelle BMW M4 sera en vente en France dès le mois de mars prochain uniquement dans sa version Competition. Son prix est tout de même fixé à 104'550 euros, soit une inflation de quelques milliers d'euros par rapport à la génération sortante.