Un V12, 700 chevaux et une ligne à couper le souffle. Outre son charisme légendaire, la Lamborghini Aventador possède une chant mélodieux, à déguster au banc d'essais, comme sur la route.

Elle a beau avoir cinq ans, elle n'a pas pris une seule ride, la Lamborghini Aventador. Sortie en 2011, technologiquement, elle est toujours aussi impressionnante, avec son châssis monocoque en carbone.

Voir aussi : Une Honda NSX face à la Lamborghini Aventador

Bestiale, avec cette ligne taillée à la serpe, elle fait partie des résistantes. Celles qui ne cèdent pas à la mode du "downsizing". Pas de turbos, sous son capot, c'est un V12 atmosphérique de 6,5l de cylindrée.

Et comme tout bon moteur atmo, les envolées lyriques valent le détour. Aussi, quand le youtubeur POG, propriétaire d'une Aventador orange teste sa bête sur banc d'essais, ça donne deux minutes de plaisir absolu pour les oreilles. Amateurs de symphonie en douze cylindres, montez le son, et profitez.

Lire aussi : L'Aventador restylée surprise sur le Nürburgring

Lamborghini AU79 Aventador LP700-4