Volkswagen poursuit la promotion de son nouveau pick-up, l’Amarok via une vidéo le mettant en situation difficile. Le constructeur allemand a choisi la piste de décollage de Courchevel, l’une des plus dangereuses au monde, pour prouver ses capacités.

Volkswagen Amarok à Courchevel

537 m, et le vide. Courchevel, pour tout skieur, c’est un paradis. Pour les pilotes d’avion, c’est plus compliqué. La piste de la station alpine mesure, en tout et pour tout, 537 m, est en pente, et surtout, au bout de la piste, c’est le vide. Elle est reconnue comme l’une des plus dangereuses du monde.

Lire aussi : Mercedes donne dans le pick-up haut de gamme avec le Classe X

Aussi, y faire décoller un planeur avec une voiture peut rapidement devenir une sacrée aventure. Défi qu’a voulu relever Volkswagen avec son Amarok. Dans cette petite vidéo, le pick-up allemand tracte un planeur. L’utilitaire doit accélérer au maximum, avant de s’arrêter à l’approche du bout de piste.

Évidemment, pour cet essai, VW a aligné une version V6 diesel de son pick-up. Le résultat est à découvrir dans cette vidéo.

Lire aussi : Renault Alaskan, un pick-up multifonction présenté à Hanovre

2016 Volkswagen Amarok