À 19 ans à peine, Verstappen est déjà l'une des figures marquantes du Championnat du monde de Formule 1. L'an passé, le pilote néerlandais était déjà sous le feu des projecteurs lorsqu'il effectuait ses débuts en F1 à 18 ans seulement chez Toro Rosso, après seulement une saison en monoplace (en Formule 3 Europe).

Mais le fils de l'ancien pilote de F1 Jos Verstappen a rapidement prouvé qu'il avait sa place dans la discipline reine du sport automobile, et sa promotion au sein de "l'écurie mère" Red Bull, après quelques courses en 2016 l'ont amené encore davantage sous les feux de la rampe, d'autant plus qu'il créait la sensation en s'imposant à Barcelone pour sa première course sous ses nouvelles couleurs, devenant par là même le pilote le plus jeune à s'imposer en Formule 1, à 18 ans et 227 jours.

Lire aussi : Le rachat de la Formule 1 par Liberty Media sous surveillance

Un parcours qui ne manque pas d'impressionner Dieter Mateschitz, le patron de Red Bull, qui a vu également son équipe première élever son niveau depuis l'arrivée de Verstappen aux côtés de Ricciardo, ce dernier ayant également renoué avec la victoire en Malaisie.

Grand Prix - Japon 2016 F1
Formule 1 : Suzuka EL2
Max Verstappen, Red Bull Racing

Pour le patron autrichien, Max Verstappen a l'étoffe des grands champions. Questionné par le quotidien espagnol Marca, Mateschitz s'est exprimé quant aux capacités de Verstappen de marquer l'histoire de la F1 comme l'a fait le grand Ayrton Senna à son époque.

"Si l’on considère son talent naturel, sa force mentale et le courage qu’il a montré lors des courses, alors oui", répond-il ainsi. "Mais il doit aussi être capable de conserver sa rapidité, ses qualités et sa solidité pendant plusieurs années. Personne ne sait si cela arrivera, mais nous croyons qu’il en a le potentiel."

Carlos Sainz Jr devra attendre

Face aux médias espagnols, Mateschitz a également évoqué le cas de Carlos Sainz Jr, qui s'apprête à conclure sa deuxième saison en F1 avec Toro Rosso, et pour lequel les opportunités de monter chez Red Bull sont logiquement limitées.

Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 et Max Verstappen, Red Bull Racing
Le troisième, Max Verstappen, Red Bull Racing et le deuxième Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12

"Carlos est un grand sportif, avec une formidable personnalité, du charisme et du talent", ajoute Dieter Mateschitz. "Son problème, c’est qu’avec Max et Daniel [Ricciardo], nous avons déjà deux grands pilotes chez Red Bull, et les performances de la Toro Rosso ne sont pas suffisamment solides pour défier les pilotes de pointe chez Mercedes et Red Bull."

"Je crois fermement que ce sera une bonne chose pour Carlos de rester avec notre équipe rookie une année de plus, particulièrement alors que nous espérons améliorer significativement les performances de la voiture."

Lire aussi : F1 - Mexique gagnant pour Lewis Hamilton

Abonnez-vous à la newsletter

Verstappen doit toujours s'habituer à la Red Bull RB12