Le rush du salon de Los Angeles est lancé, à peine un mois après la fin du Mondial de Paris. Une nouvelle fois, les constructeurs ne sont pas avares en nouveautés ! Mazda, notamment, présente la CX-5, nouvelle version de son SUV de moyenne gamme. Un véhicule qui viendra se frotter aux Volkswagen Tiguan, Peugeot 3008 ou Seat Ateca.

La mode est toujours bien présente. Les SUV font recette et Mazda compte bien prendre sa part du gâteau. D'aspect extérieur, le nouveau CX-5 est très agréable, bien dans le fameux style Kodo initié par la marque japonaise. Feux allongés à l'avant, qui rejoignent la calandre hexagonale, très typée, capot long et bombé.

2017 Mazda CX-5
2017 Mazda CX-5
2017 Mazda CX-5

De profil, le CX-5 reste aussi dans l'esprit Mazda, avec une allure proche du précédent modèle, quelques touches de dynamisme en plus. Notamment ces pointes de chromes autour des fenêtres, ou les passages de roues, toujours aussi marqués. L'arrière évolue également avec ces feux plus fins, et hauts perchés. Là aussi, le chrome semble faire son apparition autour de la lunette arrière.

Lire aussi : Mazda ne compte pas abandonner le moteur rotatif

Autre option qui débarque au catalogue, la teinte rouge dans laquelle le CX-5 est présenté. Ce Soul Red Crystal est composé de trois couches différentes : transparente, translucide et réfléchissante. À cela, Mazda a ajouté des touches d'aluminium et de peinture absorbant la lumière pour mettre en valeur les courbes. Un effort qui fait son effet ! La CX-5 étant particulièrement mise en valeur avec cette teinte !

2017 Mazda CX-5
2017 Mazda CX-5
2017 Mazda CX-5

À l'intérieur, le CX-5 évolue aussi, avec plusieurs mises à jour majeures. Ainsi, le système d'info divertissement évolue, et prend place au-dessus du tableau de bord. Un intérieur qui se germanise tout de même, avec une ressemblance assez frappante avec ce qui peut se faire chez Volkswagen ou Audi. Peut-être est-ce par le choix des matériaux, qui d'un premier coup d'œil, paraissent progresser, en termes de qualité.

Rendez-vous à Genève !

Sous le capot, on retrouvera la gamme actuelle des moteurs quatre cylindres 2,0 et 2,5 litres Skyactiv-G. Il sera aussi disponible avec le bloc Skyactiv-D diesel, notamment pour le marché européen. Pour la tenue de route, le conducteur pourra compter sur le système G-Vectoring Control, qui permet de contrôler le couple de sortie du moteur, pour faciliter la tenue de route de l'auto.

Voir aussi : Notre galerie photos du Mazda CX-5

En Europe, le prix devrait rester similaire à l'actuel, avec une gamme débutant à partir de 31'000 euros. Pour les Européens justement, rendez-vous au salon de Genève, en mars prochain, où le CX-5 sera également présenté.

Pour ne rien manquer des nouveautés du Salon de Los Angeles 2016 et découvrir toutes nos photos live, rendez-vous sur notre page spéciale !

Lire aussi : La Mazda MX-5 RF, victime de son succès

Abonnez-vous à la newsletter

2017 - Mazda CX-5 photos officielles