La Lotus Esprit S1 utilisée dans L'espion qui m'aimait était aussi un véhicule amphibie ! Une scène mémorable pour tous les fans de 007.

L’agent britannique 007 a maintes fois été infidèle à sa marque de prédilection, Aston Martin. Ce fut notamment le cas à la fin des années septante, lorsqu’il opta pour une Lotus Esprit S1 dans L’espion qui m’aimait. Le modèle est piloté par James Bond (Roger Moore) au cours d’une mission en Sardaigne où il est amené à investiguer sur l’armateur Karl Stromberg, accompagné de la belle Anya Amasova.

Cette Esprit S1, modifiée par le laboratoire de Q, est l’une des plus incroyables voitures jamais fabriquées. En effet, malgré un gabarit relativement compact, elle a pu être équipée d’un impressionnant arsenal défensif ainsi que d’un système de transformation amphibie. Lorsque les assassins à la solde de Stromberg prennent 007 en chasse, l’agent britannique se réfugie sous l’eau pour échapper à l’hélicoptère de ses ennemis. Il transforme du coup sa Lotus en sous-marin, les roues s’encastrant dans la carrosserie pendant que le pare-choc arrière déploie des hélices et que des persiennes viennent recouvrir les vitres. En outre, un écran de contrôle offre une vision à 360° tandis qu’un tableau de bord numérique se substitue à l’analogique.

En ligne de mire : la Porsche 911

Techniquement, la Lotus Esprit se présente sous la forme d’un coupé comptant deux places, dérivé d'un prototype d’Italdesign présenté à Turin en 1972. Le moteur est placé à l'arrière du véhicule, ce dernier étant doté d’un châssis-poutre en acier, et d’une carrosserie en polyester stratifié.

Lire aussi : Spécial 007 - L’Aston Martin DB5 de James Bond

Fabriquée de 1976 à 2004, l’Esprit est l’une des voitures de sport les plus longtemps produites de l'histoire de l'industrie automobile de série. Toutes les Esprit étaient assemblées à la main, ce qui représentait environ 560 heures de travail. Plus de 80 % des pièces étaient produites par Lotus.

Les exemplaires qui ont été utilisés durant le tournage de L’espion qui m’aimait disposaient d’un moteur Lotus de 2.000 cm3 qui développait 160 ch. La boîte manuelle provenait pour sa part de chez Citroën, où elle équipait notamment le coupé SM.

La Lotus Esprit S1 de James Bond