La Logan n'était-elle pas suffisamment puissante ?

On imagine volontiers la police roumaine au volant de Dacia et pourtant, ce raisonnement est un peu trop simpliste. En effet, les forces de l'ordre locales savent aussi apprécier les montures étrangères, comme en témoigne cet exemplaire d'Alfa Romeo Giulia arborant fièrement des inscriptions Politia.

Lire aussi:

Certes, il ne s'agit pas de la méchante déclinaison Quadrifoglio qui, rappelons-le au passage, embarque un V6 bi-turbo 2.9 litres de 510 chevaux. Mais tout de même, les policiers roumains n'ont pas fait les choses à moitié en optant pour la variante Veloce de la belle italienne. Ils pourront ainsi compter sur les 280 chevaux du 4 cylindres 2.0 litres turbo essence pour rattraper si besoin les contrevenants. Équipée de ce moteur, la Giulia abat le 0 à 100 km/h en 5,2 secondes et revendique une vitesse de pointe de 240 km/h. A priori suffisant donc.

L'Alfa Romeo Giulia continue donc d'écrire son histoire aux côtés des forces de l'ordre. En Italie, les policiers ont été plus ambitieux encore, puisqu'ils ont notamment jeté leur dévolu sur la redoutable variante Quadrifoglio. Au delà de ces faits d'armes avant tout symboliques, la Giulia compte aussi s'imposer dans le monde "civil". D'ailleurs, de récentes rumeurs évoquent l'arrivée de déclinaisons Coupé et Cabriolet dès le salon de Genève. 

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand