Une initiative qui semblerait somme toute logique.

Modèle phare de la gamme Škoda, l'Octavia a eu droit à un important restylage. La proue de la voiture a été totalement remaniée, avec notamment l'apparition de projecteurs en deux parties assez originaux. Sur le plan technique, ce vent de fraîcheur a donné naissance à une redoutable déclinaison forte de 245 ch, la RS 245. D'ici peu, la gamme devrait également s'enrichir d'un nouveau bloc, cette fois plus raisonnable : le quatre cylindres essence 1.5 TSI.

Lire aussi:

Déjà disponible sur la Volkswagen Golf restylée, ce moteur développe 150 chevaux. Il est équipé d'un dispositif de désactivation des cylindres visant à réduire la consommation. Sa puissance serait néanmoins revue à la baisse sous le capot de l'Octavia, qui pourrait se contenter d'environ 130 ch. Selon les propos mêmes de Peik von Bestenbostel, directeur communication Škoda, ce moteur arrivera "dans la seconde moitié de l'année 2017". Si l'on met de côté les exubérantes versions RS (230 et 245 ch), la gamme de l'Octavia est actuellement composée de quatre moteurs essence : le 1.2 TSI 85, le 1.0 TSI 116, le 1.4 TSI 150 et le 1.8 TSI 180. Côté diesel, l'offre s'articule autour des 1.6 et 2.0 TDI, les puissances s'échelonnant de 90 à 184 chevaux.

Par ailleurs, Peik von Bestenbostel n'a pas écarté l'hypothèse d'une Škoda Citigo électrique, qui ne serait ni plus ni moins qu'un clone de la Volkswagen e-Up. D'une manière générale, le constructeur tchèque bénéficiera lui aussi des motorisations hybrides et électriques actuellement développées par le groupe Volkswagen.

Source : Autoexpress

Lire aussi:

 

Skoda Octavia facelift